Fermer la publicité

Younes, un grand espoir de la danse

Loire le 28 novembre 2016 - Louis Pralus - Roannais - article lu 130 fois

Younes, un grand espoir de la danse
Louis Pralus - Pablo Aloso remet le chèque à Younes

Le 17 novembre, le Rotary club de Roanne a remis à Younes Attoum, jeune prodige de la danse, un chèque pour l'aider à poursuivre sa formation.

Younes est né à Roanne il y a 17 ans. Il a commencé la danse à 8 ans à l'école de Carole Vergiat. C'est devenu sa passion. Il a gagné des concours nationaux et internationaux. L'un d'eux, le Chausson d'or, l'a fait repérer par le San Francisco ballet qui l'a invité l'an dernier à vivre un mois de stage à San Francisco !

Le voyage coûtant très cher, le Rotary lui a offert son billet. A 15 ans, il est entré dans une école spécialisée à Marseille. Il a suivi un bac littéraire. L'école du San Francisco ballet voulait le garder un an, tous frais payés, mais ses parents ont jugé qu'à 16 ans il était difficile de le laisser seul aux Etats-Unis. Ils voulaient que le jeune homme passe son bac. Il est donc resté à Marseille.

L'un des plus importants concours du monde

Il vient d'être sélectionné pour le Grand prix de Lausanne, l'un des plus importants du monde. Sur 400 candidats, 60 ont été retenus et 10 seront sélectionnés à l'issue du concours comme boursiers. Le concours durera une semaine, du 30 janvier au 5 février, avec des jeunes danseurs de 39 nationalités. Younes sera le seul Français. Les meilleures compagnies et les meilleures écoles viennent chercher là leurs futurs professionnels.

Il y a des chances, donc, pour que Younes retrouve le San Francisco ballet et s'envole durablement pour l'Amérique. C'est son espoir et son rêve. En le félicitant pour toutes ses réussites, Pablo Aloso, président du Rotary, lui a remis un chèque de 1 000 €, lui permettant de payer son lycée de Marseille et de continuer sa route plus loin. Le Rotary a par ailleurs remis également un chèque de 500 € à la Ligue contre le cancer de Saint-Etienne.

Louis Pralus



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide