Fermer la publicité

Voiron : malgré le contexte, le maire demeure optimiste pour 2015

Isère le 15 janvier 2015 - Caroline Thermoz-Liaudy - Collectivités locales - article lu 50 fois

Voiron : malgré le contexte, le maire demeure optimiste pour 2015

La situation était particulièrement difficile pour Julien Polat : maintenir ses vœux quelques heures après le double assaut. Finalement il l'a fait, rendant hommage à ceux qui ont agi, se disant optimiste conformément à son devoir de maire, et annonçant même la création d'un centre d'accueil pour jeunes autistes.

C’était sa première cérémonie de vœux en tant que maire de Voiron, il en a donc profité pour saluer tout le monde. En effet, le 9 janvier dernier, Julien Polat a serré la main de chacun du millier d’invités présents au Grand Angle, avec pour conséquence, une cérémonie qui débute avec une heure de retard.

Une cérémonie évidemment marquée par les événements nationaux, puisque le double assaut du Raid et du GIGN qui devait mettre fin à la double prise d’otages de Dammartin et de l’Hyper Cacher n’avait eu lieu que quelques heures avant. Et l’élu d’avouer au pupitre avoir réécrit entièrement son discours. De l’ancienne version, il a tout de même gardé le zapping réalisé par les équipes de Télégrenoble, qui assure toujours le JT des Voironnais. Un zapping qui avait déjà un air de bilan puisqu’outre les trois premiers mois de 2014, il est revenu tour à tour sur l’élection, l’installation de caméra de surveillance, le nettoyage des tags…

Pour ce qui est du discours l’élu l’a peut-être édulcoré et adapté au contexte, mais il n’en restait pas moins dynamique. Julien Polat a d’ailleurs commencé par remercier les forces de l’ordre (et les a faits applaudir), avant de poursuivre en se disant fier de la mobilisation rapide des Voironnais. « J’ai choisi de maintenir ces vœux car cesser de vivre serait donner raison à la terreur », explique-t-il. Et de rappeler « le devoir de réaffirmer l’évidence des valeurs qui nous rassemblent sans se tromper d’adversaire, car les artisans de l’obscurantisme et de la haine n’ont le monopole d’aucune obédience ni d’aucun culte. » explique-t-il en s’entourant sur scène de représentants de diverses religions.

Est ensuite venu le temps de regarder vers l’avenir et de présenter les vœux à proprement dit. Après avoir présenté un par un chacun des 29 élus présents (et cité les trois absents), le maire a expliqué vouloir suivre son projet durant tout le mandat, malgré les baisses de dotations. Dans le collimateur : la fluidification du trafic, l’amélioration du stationnement, pas de hausse de la part locale de la fiscalité… La cérémonie a aussi été l’occasion d’annoncer « une maison d’accueil spécialisée pour les jeunes autistes sera bientôt construite à Voiron. » Quant aux travaux de l’hôpital « je demeure optimiste mais le projet avance à pas comptés ».

Un optimisme qui a marqué les dernières minutes de cette cérémonie, avec les mots du maire d’abord, mais aussi avec le clip vidéo, tourné avec la participation des voironnais, sur la musique de Pharell Williams : Happy.

Caroline Thermoz-Liaudy
 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide