Fermer la publicité

Vincent Cuvellier sur ses terres berjalliennes

Isère le 07 mai 2015 - Jacques SAVOYE - Nord-Isère - article lu 894 fois

Vincent Cuvellier sur ses terres berjalliennes
J.S. - Breton de naissance mais Berjallien de coeur, l'écrivain Vincent Cuvellier sera l'invité de la Journée du livre jeune

Breton de naissance, l'écrivain Vincent Cuvellier est Berjallien de cœur. Normal puisqu'il a grandi à Bourgoin-Jallieu. Le 30 mai, il sera l'invité de la Biennale du livre et du Salon du livre jeunesse à l'Espace Grenette.

Le journalisme mène à tout, à condition d’en sortir assure-t-on dans le petit monde de la presse. Ce n’est pas Vincent Cuvellier qui dira le contraire. Celui qui ébaucha une carrière de « pisse copie » dans les colonnes du « Dauphiné libéré » parvint à s’évader  des rigueurs de la mise en page pour se consacrer à une autre forme d’écriture : le livre pour enfant.

En quelques mots est ainsi résumé le parcours de ce Breton (il est né à Brest) qui a grandi à Bourgoin-Jallieu où vit encore une partie de sa famille dont sa maman. Mais, et l’on s’en doute, avant que ses ouvrages ne connaissent le succès auprès des jeunes lecteurs, l’ancien élève de la M.F.R. de La Grive traversa des périodes peu confortables, à l’instar de ce tour de France pédestre qu’il entreprit en solitaire, grappillant ici et là quelque argent pour assurer sa subsistance. Touche à tout de la littérature enfantine, Vincent frappait un grand coup avec la série « T’étais qui, toi ? », des livres dans lesquels la biographie de plusieurs grands hommes est présentée aux jeunes lecteurs. Puis vint « La première fois que je suis née » qui, mis en musique par Marc-Olivier Dupin, décrocha le Premier prix du disque de l’Académie Charles Cros.


Avec les aventures d’Emile (« Emile a froid, Emile veut un plâtre, Emile invite sa copine… » entre autres titres), Vincent Cuvellier a encore franchi avec bonheur une nouvelle étape. Il vient de publier chez Gallimard Giboulées « J’aime pas les clowns », dernier volet d’une trilogie consacrée, avec « L’histoire de Clara » et « Je suis un papillon », à la Seconde guerre mondiale expliquée aux enfants. Un conflit qui le passionne. « Mon prochain livre sera 12 portraits de gens qui racontent la guerre quand ils étaient petits » nous annonce-t-il, précisant que celui du Berjallien Marcel Collomb, dont le père dirigea un réseau de résistants, figure dans cet ouvrage qui paraîtra en fin d’année. C’est également en fin d’année que sortira la version musicale des aventures d’Emile par l’Orchestre national d’Ile de France dirigé par le compositeur Marc-Olivier Dupin. En attendant, et entre deux séances de dédicace, Vincent Cuvellier sera l’un des invités du prochain Salon du livre de jeunesse, le samedi 30 mai à l’Espace grenette de Bourgoin-Jallieu.


                                                                      Jacques Savoye



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide