Fermer la publicité

Vieux Saint-Etienne : Monuments et statues

Loire le 08 juillet 2015 - Mathieu Ozanam - Livres - article lu 511 fois

Vieux Saint-Etienne : Monuments et statues

« Vous qui passez sans me voir… » Combien de personnages illustres, statufiés, pourraient s'adresser ainsi du haut de leur piédestal ? La dernière livraison du bulletin du Vieux Saint-Etienne s'intéresse aux statues de la ville.

Les « survivantes », les « vagabondes » et les « disparues ». Car l’hommage rendu à un industriel ou un politique peut, quelques années plus tard, sembler inapproprié ou ne plus correspondre à la couleur politique de l’édile municipal.

L’historien local Gérard-Michel Thermeau narre ainsi les circonstances qui ont entouré l’inauguration du monument de Waldeck-Rousseau. Président du conseil et sénateur de la Loire, il aurait dû être dévoilé au public le 5 juillet 1914 en présence du président de la République. Mais la guerre couve et il y a d’autres urgences. La bâche qui cachait aux regards le grand homme fut enlevée « en catimini une nuit d’octobre 1914 ». Et que dire du destin singulier de Francis Garnier ? L’officier de marine et explorateur du Mékong et du Tonkin né à Saint-Etienne a disparu des mémoires. Et le monument qui lui est consacré (et son bras droit démesuré), raillé par la presse de l’époque, a connu une véritable errance. Une statue de pierre remplace celle réalisée en bronze et a finalement trouvé sa place au Jardin des plantes.

Mathieu Ozanam

Monuments et statues, Bulletin du Vieux Saint-Etienne n° 258, juin 2015.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide