Fermer la publicité

Vienne : ouverture du pôle de gérontologie

Isère le 19 octobre 2015 - Sevim SONMEZ - Isère rhodanienne - article lu 508 fois

Vienne : ouverture du pôle de gérontologie
Sévim Sonmez - C'est un bâtiment flambant neuf qui a été livré dans les temps

Après plus de 2 ans de travaux, le centre de gérontologie de l'hôpital de Vienne vient d'ouvrir ses portes. Les premiers résidents de l'Ehpad emménagent cette semaine.

Des chambres individuelles de 23 m2 disposant de sanitaires privés, des espaces communs baignés de lumière, des couloirs aux couleurs acidulées et même un salon de coiffure, les 259 résidents et leurs familles sont enchantés par le nouvel établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

Le pôle gérontologique de Vienne est composé de trois bâtiments à haute qualité environnementale, de trois étages chacun. Les deux premiers abritent les cinq unités d’Ehpad qui représentent 174 lits dont 15 lits Alzheimer mais également l’accueil de jour Alzheimer pour 16 patients ainsi que l’unité d’accompagnement et de répit destiné aux aidants des personnes atteintes d’Alzheimer. Quant au troisième, il est consacré à la médecine gériatrique et aux soins de suite (13 lits) et de réadaptation gériatrique ainsi qu’aux consultations ambulatoires.

C’est une prise en charge pluridisciplinaire qui est proposée avec l’intervention de kinésithérapeutes, d’ergothérapeutes, de psychologues, d’assistantes sociales… Et ce dans des conditions d’accueil optimales. En effet, cet établissement a été pensé pour le confort des patients mais également pour améliorer les conditions de travail du personnel. « Par le biais d’un couloir intérieur, ce pôle communique avec le reste de l’hôpital facilitant ainsi le travail des brancardiers. Par ailleurs, dans chaque chambre a été installé un rail au plafond permettant au personnel de déplacer plus facilement les patients », explique Florent Chambaz, le directeur de l’hôpital. Un personnel qui a également été associé au choix des couleurs et du mobilier flambant neuf. Après consultation des résidents, le personnel soignant a également baptisé les cinq unités : Jardin de Cybèle, les Charmilles, les Allobroges, la Pyramide et la Bâtie.

Les anciens bâtiments des Hortensias et des Bosquets devraient être détruits par une « grignoteuse » d’ici février 2016 pour laisser la place à des espaces verts et un parking. Ce pôle gérontologique réalisé pour un montant de 32 M€ a été financé par le centre hospitalier de Vienne (21 M€) mais également l’Agence régionale de santé et le conseil départemental.

Sévim Sonmez



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide