Fermer la publicité

Vienne : la rénovation de la rue Marchande approche

Isère le 16 juillet 2015 - Thomas Eydoux - Isère rhodanienne - article lu 779 fois

Vienne : la rénovation de la rue Marchande approche
Base - Visuel de la future Place Saint-Louis

La rue commerçante n'a pas subi d'importantes rénovations depuis sa piétonisation il y a environ 30 ans. De plus en plus délabrée et en perdition sur le plan de l'activité commerciale, elle va connaître un lifting à l'initiative de la mairie.

Au terme de deux réunions organisées en 2014, il a été décidé que la rue resterait piétonne. Un secteur plutôt. Puisque la rénovation concerne aussi les rue des Orfèvres, de l’Eperon et du Collège, les places Saint-Louis et  Aristide-Briand. C’est alors que la mairie a demandé des travaux de rénovation. Un appel à projets a été lancé. Cinq ont été pré-sélectionnés. Au final, c’est l’entreprise lyonnaise Base qui a été choisie pour mener à bien ce projet de rénovation urbaine.

L’espace de travaux a été divisé en quatre zones. La première (place du Pilori et rue Perouillère) entrera en travaux au deuxième semestre 2015. La zone 2 (rue Perouillère et place Aristide-Briand) sera modifiée au deuxième semestre 2016. Les troisièmes et quatrièmes zones seront quant à elles en travaux au premier et dernier semestre 2017.

Quatre projets différents

Au programme, quatre points principaux : une simplification et valorisation de l’espace urbain, un renforcement de l’accessibilité, un développement de l’activité commerciale et une valorisation du patrimoine. La valorisation de l’espace urbain se fera par une remise à neuf des sols de la rue Marchande. Les nouveaux matériaux, pavés blancs et béton désactivé, seront installés pour unifier l’ensemble de l’espace en question. Aux croisements des rues, les mêmes matériaux seront utilisés pour les lier, et donner au tout un caractère moderne. Aussi, l’accessibilité sera augmentée. Les seuils (ou les marches) seront réduits grâce à des « rattrapages ». Ici, le denivelé sera diminué par des techniques topographiques et urbaines. La mise en valeur du patrimoine se fera avec une nouvelle fontaine place Aristide-Briand qui rappellera la Gère, et l’installation d’une longue-vue place Saint-Louis. Enfin, le renouvellement commercial de la rue serait en fait une conséquence de tous ces aménagements.

Au total, le coût de ces travaux s’élèvera à près de 1,2 M€, avec une participation égale de la Ville et de ViennAgglo.

Thomas Eydoux



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide