Fermer la publicité

Conjoncture : vers une reprise plus marquée en 2017 ?

Isère le 25 février 2017 - Laurent MARCHANDIAU - Économie

Conjoncture : vers une reprise plus marquée en 2017 ?
Laurent Marchandiau - Bernard Kapell, directeur adjoint de la Banque de France Isère.

La Banque de France de l'Isère a présenté, le 16 février à la Chambre des métiers et de l'artisanat de l'Isère, les résultats annuels de son enquête réalisée auprès d'un panel de plus de 4 500 chefs d'entreprises de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Des chiffres encourageants dans un contexte de croissance mesurée.

Tout n’est pas si noir que certains voudraient nous le faire croire ! La France et plus globalement le monde se porte bien affichant une croissance économique de 4,1 % pour les économies émergentes, 3,1 % pour le monde et 1,6 % pour les économies avancées en 2016. C’est en tout cas ce que révèle l’enquête annuelle de la Banque de France sur l’état économique global.

Des résultats présentés le 16 février à la Chambre des métiers et de l’artisanat de l’Isère et réalisés auprès d’un échantillon de plus de 4 500 chefs d’entreprises de la région. Son objectif : faire un bilan de la situation économique en 2016 et connaître les prévisions des entrepreneurs pour 2017.

Une repris​e modérée

« La zone euro enregistre une croissance d'1,7 %, c’est mieux que les États-Unis (+ 1,6 %) mais cela reste insuffisant tandis que la France affiche un petit 1,1 %. Le Portugal, l’Italie et l’Espagne retrouvent une croissance significative en revenant de loin, ces pays ayant été particulièrement impactés par la crise de 2009 et celle de liquidité et de dettes souveraines en 2013 », note Bernard Kapell, directeur adjoint de la Banque de France Isère. Au niveau du chômage, celui-ci est en recul d’environ 10 % sur la zone euro avec des disparités, l’Allemagne et l’Autriche étant quasiment en plein emploi, l’Espagne et le Portugal voyant leur taux de chômage baisser de 2 % tout en revenant de loin (le taux de chômage en Espagne reste de 18 % et de 10 % pour le Portugal) tandis que la France se situe aux alentours de 9,6 %.

Au niveau régional, l’industrie sur la région a réalisé une croissance de son chiffre d’affaires décevante, à 1 % en 2016 (+ 2,3 % en 2015) tandis que l’activité à l’export recule de 0,9 % contre + 4,8 % en 2015. A contrario, le domaine des services s’avère toujours aussi dynamique qu’en 2015 avec une croissance du chiffre d’affaires similaire de 4,1 % et ce pour l’ensemble des secteurs (transports, informatique, ingénierie, nettoyage, hébergement et restauration). Après une année 2015 difficile, la construction repart à la hausse avec une évolution de la production totale en hausse d'1,9 % en 2016, principalement pour le second œuvre. Cette année devrait être marquée par un regain économique dans tous les secteurs pour la région, les entreprises tablant sur une hausse de l’activité et des exportations tandis que les investissements repartiraient à la hausse sauf dans la construction.

Laurent Marchandiau



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide