Fermer la publicité

Vercross, accélérateur d'innovation pour l'industrie outdoor

Isère le 14 septembre 2015 - Laurent Marchandiau - Industrie - article lu 447 fois

Vercross, accélérateur d'innovation pour l'industrie outdoor
Vercross - Xavier Roussin-Bouchard, fondateur de Vercross.

Faciliter la conception de produits complémentaires pour l'industrie du sport outdoor en intervenant, en particulier, sur la phase de pré-développement. Un positionnement stratégique sur lequel intervient le bureau d'études isérois, Vercross.

Ingénieur mécanique et matériaux de formation, Xavier Roussin-Bouchard est avant tout un passionné par la conception de produit. De ces quatre années passées au sein de Time Sport International, une entreprise de cycle basée à Villefontaine, il a gardé cet esprit d’innovation qu’il met aujourd’hui à profit au sein de sa société Vercross.

Spécialisé dans le développement de produits pour les sports outdoor, son bureau d’études fondé il y a deux ans part d’un constat simple. « Les industriels du sport sont concentrés sur leurs activités principales. Ils consacrent peu de temps aux produits annexes et aux accessoires qui, de ce fait, évoluent moins rapidement », explique le fondateur de Vercross. Et c’est précisément sur ce domaine qu’intervient la jeune société : aller plus rapidement sur le marché des produits complémentaires (tiges de selles, bâtons de ski, guidons, etc.) et les aider à améliorer leur process de fabrication.

L’impression 3D au service de l’industrie outdoor

Afin d’accroître le développement de nouveaux accessoires innovants, Vercross mise sur l’impression 3D à travers sa solution Solucross. « Notre technologie consiste à imprimer des pièces avec des matériaux solubles. Celles-ci constitueront les noyaux permettant de réaliser l’intérieur des pièces en carbone. » Un procédé qui évite les retouches dans la conception des produits, les pièces ainsi créées s’approchant de celles entrant en production. Vercross ne s’arrête pas là.

La société propose également à ses clients des innovations en prenant en charge de A à Z, la conception du prototype jusqu’au dossier industriel. « Cela leur permet d’aller plus vite sur leur marché. » Fondée en octobre 2013, Vercross n’a pas pour ambition de se substituer à d'autres bureaux d’études, mais à travailler à son échelle, à améliorer les gammes de produits complémentaires et les process de conception. Dernièrement, la société a conclu un partenariat avec le pôle européen de plasturgie, vivement intéressé par son procédé.

Laurent Marchandiau

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide