Fermer la publicité

Veolia Cessieu : 7 maires se mobilisent

Isère le 06 juin 2015 - Arnaud DE JUBECOURT - Nord-Isère - article lu 477 fois

Veolia Cessieu : 7 maires se mobilisent
Les Maires et adjoints des 7 communes samedi 6 juin sur le site

7 maires se sont retrouvés sur le site Veolia de Cessieu le samedi 6 juin à 10h30. Ils étaient accompagnés d'adjoints (photo) et de nombreux conseillers municipaux. En tout une cinquantaine d'élus, réunis pour dire leur détermination face aux nuisances subies du fait de l'implantation du centre d'enfouissement, « imposé par l'Etat contre la volonté des élus locaux ».

Une cinquantaine d'élus mobilisés


C’est Christophe Brochard, Maire de Cessieu, qui a pris la parole au nom des 7 communes : la sienne, qui accueille l’emprise du site, mais aussi ses voisines : Sérézin de la Tour, Saint Victor de Cessieu, La Tour du Pin, Saint Jean de Soudain, Rochetoirin, Sainte Blandine (Pascal Payen était également présent ce qui constitue l'une de ses dernières apparitions publiques en tant qu’élu). Après avoir rappelé les nuisances (odeurs, image et vue, trafic mal canalisé, mesures compensatoires difficiles à mettre en œuvre), il affirme la volonté des élus de ne plus subir. «  Nous maintiendrons la pression pour être entendus et plus seulement écoutés, nous serons actifs et acteurs » affirme en substance le Maire. « Nous reconnaissons certaines avancées » (voir notre article du 29 mai) « mais de nombreuses questions restent en suspens concernant la nature des déchets, leur provenance » (la règle contenue dans l’arrêté est de  40 km autour du site), « et le pourquoi de l’enfouissement de certains déchets qui pourraient tout aussi bien être incinérés ». Vigilance, transparence mais aussi collaboration avec les dirigeants du site ont été vivement souhaités « pour retrouver une mei lleure qualité de vie et dans l’intérêt des générations futures ». Un verre de l’amitié réunissait ensuite les élus à la mairie de Cessieu, afin de favoriser la communication et la cohésion entre tous les participants.

« Jury de nez », c’est parti

Après son discours, le Maire a confirmé la constitution d’un jury ou comité de nez, destiné à analyser avec méthode les odeurs, mais aussi trouver leur provenance et leur cause en croisant les données d’observation avec des données d’exploitation. Le Jury a été constitué et les participants (une quinzaine de personnes pour l’instant) conviés à une formation méthodologique le 13 juin en mairie de Cessieu. Les riverains qui ne font pas partie du jury constitué officiellement auront la possibilité de voir leurs observations également prises en compte.

Une CLIS empreinte de fermeté

A noter qu’une CLIS (maintenant appelée comité de suivi du site) a aussi eu lieu le 4 juin à Cessieu ; elle a pu constater à la fois les avancées et les manques sur le site ; et également officialiser certaines demandes des membres, afin que les écrits prennent le relais des paroles. Les services de l’Etat étaient présents à la réunion : le sous préfet était accompagné de la DREAL, qui a pu mesurer en présence des techniciens et cadres de Veolia l’exaspération des élus relayant celle de leur population qui « gronde » dans les mairies et sur les réseaux sociaux.

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide