Fermer la publicité

Vélos : un stationnement sécurisé et privé à Grenoble

Isère le 19 mars 2016 - Caroline Thermoz-Liaudy - Région grenobloise

Vélos : un stationnement sécurisé et privé à Grenoble
Cyclehoop - Un box à vélos pour les résidents est expérimenté pour 6 résidents de la rue de New York

Il n'a échappé à personne que l'une des volontés des majorités grenobloise et métropolitaine est le développement du vélo. Et parce que le vol fait partie des freins, la Métro de Grenoble a inauguré des boxes de stationnement collectifs résidentiels.

L’idée est de garer six vélos là où pourrait rentrer une seule voiture. Un coup de pouce qui doit aider les élus grenoblois à atteindre leur objectif de tripler la part modale des cycles d’ici 2020. Le coup de pouce doit aussi aider les résidents à stationner leurs deux roues dans un endroit, sûr, sec, et facile d’accès. Ce box à vélo, développé par la société londonienne Cyclehoop, est expérimenté pour une durée de six mois, rue de New York à Grenoble.

En cas de succès, de nouveaux boxes seront installés selon la demande et les besoins des habitants des différents quartiers de la métropole. Pour le moment, six habitants possèdent la clé de ce stationnement collectif résidentiel afin de pouvoir sortir leur vélo plus facilement. D’une hauteur de 1 m 30, elle ne nécessite ni opération de génie civil, ni raccordement. Le coût de l’équipement et de la pose représente environ 5 000 € HT.

Le principe du test repose sur une utilisation par des résidents, à titre gratuit (le service devrait être payant en cas de pérennisation), avec un engagement de transmission des remarques sur l’utilisation du service via un questionnaire élaboré par la métropole. Le test doit permettre d’évaluer le système sous l’angle technique (contraintes liées au matériel, d’installation et d’entretien, solidité…), et sous l’angle de l’usage (ergonomie, facilité d’usage, bonne adaptabilité aux besoins…).

En plus du test pratiqué par les habitants grenoblois, des agents de la métro peuvent bénéficier de la seule autre box installée à Grenoble, devant le siège, rue Malakoff. Il est par ailleurs prévu pour début avril un troisième boxe, élaboré par la société française Altinnova, sur un secteur à déterminer, afin d’alimenter l’expérimentation.

En attendant le potentiel déploiement d’autres boxes, le parking silo de la gare sortira bientôt de terre, permettant de stationner quelque 1 800 bicyclettes. Seront aussi installés dans divers endroits des 49 communes, des arceaux à vélos sur le domaine public, des consignes automatiques dans les pôles d’échange, mais aussi l’acquisition d’équipements temporaires pouvant être mis à disposition des communes ou des organisateurs de grands événements.

Caroline Thermoz-Liaudy



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide