Fermer la publicité

Vélivert se replie sur Saint-Etienne

Loire le 11 mars 2015 - Marine GRAILLE - Agglomération stéphanoise - article lu 1035 fois

Vélivert se replie sur Saint-Etienne
Marine Graille - 9 stations seront transférées courant 2015 sur Saint-Etienne

Inauguré en 2010, le service public de mise en location de vélos de l'agglomération stéphanoise compte aujourd'hui 34 stations. 5 ans après la mise en service, son bilan amène au « redéploiement » de certaines stations. Les stations non-stéphanoises sont transférées à Saint-Etienne.

Avec 900 abonnés sur toute l’agglomération stéphanoise, Vélivert, le service de vélo en libre service géré par Saint-Etienne Métropole, enregistre en 2014 80 000 mouvements de vélos sur les 34 stations (dont 25 sur Saint-Etienne). Lors de son inauguration en 2010, le dispositif comptait 30 stations libre services réparties sur Saint-Etienne, Rive-de-Gier, Firminy et Saint-Chamond et trois stations mobiles.

Si sur Saint-Etienne, la mayonnaise a plutôt bien pris et même rapidement, pour les autres communes de l’agglomération cela s’est avéré plus compliqué, et ce dès la première année de lancement. Celles-ci ne représentaient alors que 0,5 % de l’ensemble des locations Vélivert.

A Saint-Etienne Métropole, on refuse alors de parler d’échec, mais les services ont décidé malgré tout de prendre en main les choses en transférant 9 de ces stations sur Saint-Etienne. Rive-de-Gier, c'est déjà fermé, celles de Saint-Chamond devraient l'être d'ici fin avril. L’agglomération stéphanoise préfère parler de « redéploiement » sur Saint-Etienne où l’offre fonctionne plutôt que de suppressions. L’heure est pour l’instant à la réflexion sur la réimplantation de ces 9 stations dans la ville qui devrait être effectuée courant 2015.

Lors du dernier conseil communautaire, Anne de Beaumont élue d’Europe écologie les Verts à Firminy n’a pas manqué de commenter brièvement la fin de Vélivert dans certaines communes. « Il était évident que cela allait au casse-pipe au vu du nombre de stations qui étaient proposées sur ces communes. » Pour compenser, Saint-Etienne Métropole compte alors dans les prochains mois de développer davantage le service de vélo à assistance électrique.

Marine Graille

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide