Fermer la publicité

Valls prend de la hauteur chez Haulotte

Loire le 09 avril 2015 - Denis Meynard - Industrie - article lu 1191 fois

Valls prend de la hauteur chez Haulotte
©DENIS MEYNARD

De retour à Saint-Etienne pour visiter la Biennale, le Premier ministre s'est arrêté auparavant à L'Horme. Un passage dans l'entreprise Haulotte afin d'encourager les industriels à investir et à innover.

Le déplacement, jeudi, dans la Loire du Premier ministre a été l’occasion d’encourager les entreprises industrielles à se saisir du dispositif fiscal d’aide à l’investissement dans lequel l’Etat s’apprête à investir 2,5 Md€. A L’Horme, il a visité le site de fabrication de nacelles élévatrices du groupe Haulotte, n°1 européen du secteur, dirigé par Alexandre Saubot, nouveau président du l’UIMM. 

Le parcours du chef de gouvernement à travers les ateliers a été ponctué d’échanges avec des salariés, s’inquiétant du taux de féminisation et de la pénibilité des tâches, ainsi qu’avec les délégués syndicaux CFDT et CGT. A bord d’une nacelle ciseau, il s’est retrouvé sanglé, ainsi que son hôte, à une quinzaine de mètres du sol. « En politique, il faut parfois savoir prendre de la hauteur », a-t-il plaisanté à son retour sur la terre ferme, saluant le taux d’emplois industriels de la région stéphanoise, « 23%, soit près du double de la moyenne nationale ».

« Le plan que j’ai annoncé hier vise à accélérer la ré-industrialisation. Nos industries qui font le choix d’investir bénéficieront pendant un an d’une baisse d’impôt sur les sociétés, à hauteur de 13 % du montant de l'investissement », a-t-il déclaré. Ajoutant que « les annonces d’hier seront complétées par d’autres en direction des PME-PMI, des start-up et des entreprises innovantes ».

« Ces nouveaux outils d’investissements, c’est aux entreprises désormais de s’en saisir », a-t-il lancé en direction du Pdg d’Haulotte, qu’il a décrite comme une des ETI françaises innovantes dont on voudrait voir le nombre croître. Saluant au passage ses produits « vendus dans le monde entier et utilisés jusque dans les jardins de Matignon (…) c’est dire s’ils sont bons ».

A la Biennale Internationale Design Saint-Etienne 2015, Manuel Valls a notamment visité l’Espace innovation dédié aux entreprises qui pratiquent des expériences utilisateurs, avant la mise sur le marché de nouveaux produits. De son passage sur les stands des spécialistes du textile médical Thuasne et Sigvaris, il est reparti avec une paire de chaussettes en fibre de lin censées « améliorer les performances de leurs utilisateurs ».

« Ce mariage à Saint-Etienne du beau et de la performance technologique, porteur de haute valeur ajoutée, qui a des aspects concrets tout en portant un regard vers le futur et en permettant à notre économie de se diversifier, doit être soutenu », a conclu Manuel Valls.

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide