Fermer la publicité

Saint-Etienne : Valbenoîte se recentre sur le primaire et le collège

Loire le 16 février 2015 - Emilie MASSARD - Société - article lu 1446 fois

Saint-Etienne : Valbenoîte se recentre sur le primaire et le collège
Emilie Massard - Les classes de lycée seront transférées progressivement

D'ici à la rentrée 2017, le groupe scolaire Notre Dame de Valbenoîte - le Rond-Point ne devrait plus compter de classes de lycée. Faute d'effectifs, elles seront en effet transférées à Montrond-les-Bains.

« Non, Valbenoîte ne fermera pas ». C’est le message que souhaite faire passer Jean-Pierre Laurey, chef d’établissement de l’ensemble scolaire Notre Dame de Valbenoite - le Rond-Point.

L’annonce du transfert des classes de lycée de l’établissement stéphanois vers la plaine du Forez a en effet pu soulever des inquiétudes, mais le directeur, qui a pris ses fonctions il y a peu, se veut très clair : « c’est une réorganisation qui participe au redéploiement de l’enseignement catholique dans la Loire. La baisse démographique relevée à Saint-Etienne depuis quelques années fait qu’aujourd’hui il y a un lycée de trop dans notre ville, tandis que la demande dans la plaine du Forez, où il n’y a pas de lycée d’enseignement catholique, est de plus en plus forte. Cette décision de délocaliser ces classes permet tout simplement de s’adapter à la demande d’une population qui s’est déplacée depuis quelques années. »

Dès la rentrée 2015, le collège Saint-Pierre de Montrond-les-Bains deviendra collège-lycée et accueillera deux classes de seconde, puis la classe de première en 2016, etc. Ainsi les 120 élèves qui sont actuellement scolarisés à Saint-Etienne pourront terminer leurs années de lycée dans le même établissement. « Dès la rentrée prochaine nous proposerons à nos élèves de 3e une solution à Saint-Etienne grâce à un partenariat avec l’ensemble La Salle (Saint-Louis), avec qui nous partageons une philosophie d’accueil similaire, précise Jean-Pierre Laurey. Grâce à ces partenariats, Valbenoîte joue le jeu d’une vision plus large de l’enseignement catholique, pour favoriser son redéploiement dans la Loire. »

Car ces partenariats n’étaient pas gagné d’avance, ces établissements n’appartenant pas à la même tutelle. Les frères Maristes, tutelle de Valbenoîte, ont su faire preuve d’ouverture pour trouver des solutions avec la communauté de l’Emmanuel qui gère l’établissement de Montrond-les-Bains et les frères des Ecoles Chrétiennes dont dépend l’ensemble La Salle.

Cette réorganisation va permettre à l’établissement qui compte 500 élèves répartis dans deux écoles (Notre Dame de Valbenoîte et Notre Dame du Rond-Point) et 300 élèves au collège, de se concentrer sur le projet pédagogique de ces niveaux . « C’est l’occasion d’un renouveau pour l’établissement, qui nous permettra de recentrer nos moyens sur les écoles et les collèges, en sachant que la réorganisation se fera sans perte d’emploi pour le personnel enseignant. » Les portes ouvertes organisées les 27 et 28 février prochains permettront de répondre aux questions des parents.

Emile Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide