Fermer la publicité

Val meubles : la quarantaine florissante

Isère le 23 octobre 2015 - Patricia TRICOCHE - Immobilier et BTP - article lu 513 fois

Val meubles : la quarantaine florissante
Patricia Perry Tricoche - Atelier de fabrication Val Meubles Le Pont de Beauvoisin

Spécialiste de la fabrication de meubles sur mesure, à Pont-de-Beauvoisin longtemps appelée la cité du meuble, Val meubles qui a célébré ses 40 ans ouvrait les portes de ses ateliers.

Dès la porte franchie du show room on découvre le confort intense et feutré d’une collection aux formes contemporaines ou le noyer, le chêne, le merisier et l’orme se marient aux textures les plus nobles. Thierry Lombard, le fils du créateur anime la visite expliquant que tout a commencé en 1974 à Saint Bueil avant l’installation à Pont de Beauvoisin. Forte de 22 salariés, l’entreprise, dans la tradition des ébénistes d’art, dessine et réalise les projets sur mesure dans des ateliers ou tout est encore artisanal.

Point de numérique sur les postes même si le patron explique qu’avec l’entrée de son fils les nouvelles technologies seront à l’ordre du jour. Ici c’est tout un savoir-faire que l’on découvre. L’odeur du bois est omniprésente. Transformer une simple planche de bois pour arriver au meuble du décor de notre quotidien voilà le rôle des ébénistes. Du croquis à la livraison que d’étapes ! Du débit, au corroyage des bois, de la réalisation des tenons et mortaises en passant par le raclage du bois ou le travail de la gouge jusqu’à la finition et enfin la livraison tout est fait maison.

L’entreprise a visiblement su devancer les tendances, du rustique campagnard au design contemporain elle ose même le relooking. Comme l’indique Thierry Lombard, « certaines personnes sont attachées à leurs meubles, liés à un héritage ou un moment de leur vie et veulent leur donner un nouvel aspect.» La commercialisation se fait encore au travers des nombreuses foires régionales auxquelles l’entreprise participe et qui concourent à garder le contact avec la clientèle même si Internet est devenu incontournable. 

Patricia Perry Tricoche



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide