Fermer la publicité

Vélo : le double coup associatif

Loire le 13 février 2014 - La Rédaction - Agglomération stéphanoise - article lu 702 fois

Vélo : le double coup associatif
« Le choix a été fait de mener un projet de réhabilitation de qualité, avec une attention particulière portée sur la façade » (D.R.)

C’est ce qui s’appelle faire coup double.

D’abord parce que l’initiative allie deux associations : Rues du développement durable et Ocivélo. La première veut revitaliser le quartier Crêt-de-Roc en favorisant les réseaux de développement durable et d’économie solidaire. La seconde est celle d’usagers du vélo cherchant à promouvoir ce mode de transports.
C’est donc à deux qu’elles ont non seulement permis de donner un usage à un de ces fréquents locaux en friche à deux pas de la place Jean-Jaurès. Mais aussi de créer le tout premier garage collectif à vélos stéphanois. Désormais, au 14 rue Salengro, au pied des escaliers du Crêt-de-Roc, un rez-de-chaussée vide depuis 15 ans permet de stationner 30 vélos. Accessible à tous contre un abonnement de 30 € les 6 mois et une adhésion à Ocivélo de 5 € par an. L’ouverture est sécurisée par la fourniture d’un badge.
Selon les associations, « cette zone urbaine est assez fréquentée par les cyclistes. » Or, le quartier est collinaire, « ce qui peut rendre difficile l'usage du vélo pour les personnes habitant sur le haut. » Enfin, « beaucoup d'immeubles sont non adaptés à l'entreposage d'un vélo. » La présidente de Rues du développement Carole Timsit a réussi à convaincre le propriétaire de l’immeuble d’une gratuité de location de 5 ans et demi. Le temps d’amortir le coût de la réhabilitation (il faudra pour cela 20 à 25 vélos stationnés) : 7 500 € sans compter les heures de bénévolat fournies par les adhérents des deux associations.
La Région donne une aide au fonctionnement. La Ville a accordé 2 000 € environ en plus de la fourniture gratuite de matériels. Présent le jour de l’inauguration, son adjoint à l’urbanisme, Florent Pigeon, soulignait que « si cela avait été à une mairie de tout gérer, le projet aurait réclamé dix fois plus de temps et dix fois plus d’argent. L’initiative prouve la richesse du mouvement associatif sur Saint-Etienne et son utilité, notamment sur la qualité résidentielle. »

X.A.


Rens. : local « Le pied des Marches », 15 rue Robert (04 77 41 74 93)  mercredis de 12 h à 14 h et vendredis de 16 h à 18 h ; courriel : garageavelos@gmail.com



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide