Fermer la publicité

Lycée Galilée : solidarité sans réserve

Isère le 28 novembre 2015 - Gaëlle BARDIN - Isère rhodanienne - article lu 473 fois

Lycée Galilée : solidarité sans réserve
L'équipe des enseignants et les neuf jeunes soutenus par des partenaires dont Erwann Binet

Pour la 4e année consécutive, face à l'enthousiasme généré des deux parties, le lycée viennois de Galilée reconduit en 2016 le projet de solidarité internationale avec le Burkina-Faso.

Initié en 2013 par l'enseignante Karine Legros, ce projet répond à l'appel à projet « Eureka » de la Région et mobilisera neuf élèves de première électrotechnique. Le nouvel échange à Bobo Dioulasso prévu pour mai 2016, a été présenté vendredi 13 novembre lors d’une réunion avec les parents et les représentants des partenaires potentiels en présence du député et conseiller départemental de Vienne, Erwann Binet.

Après la réalisation d’un tourniquet et d’un abri métallique pour une école maternelle, le projet 2016 vise à garantir la réserve en eau de l’école afin de remédier aux coupures dont elle est fréquemment victime. Le projet sera de nouveau celui d’un échange culturel doublé d’un échange de pratiques professionnelles avec les élèves du lycée de Guimbi Outtara. Cette année, les lycées professionnel et technologique travailleront de concert car le projet engagera en amont les terminale STI2D pour la construction de la maquette, puis les premières de bac pro s’occuperont de la partie électro-technique

Une aventure solidaire qui gonfle déjà le cœur des lycéens, qui en reviendront immanquablement  transformés. Malgré le prévisible « choc des cultures », les jeunes restent déterminés à découvrir le pays et rencontrer leurs pairs pour apprendre mutuellement les uns des autres et certainement changer leur regard sur le monde.


Gaelle Bardin


Plus d’infos sur le blog du lycée Galilée : www.ac-grenoble.fr/lycee/galilee.vienne/pages/chaudracabobo-dioulasso/index.html



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide