Fermer la publicité

Une mutuelle communale à Mornant

Rhône le 09 octobre 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 1552 fois

Une mutuelle communale à Mornant
Renaud Pfeffer, maire de Mornant (D.R.)

Afin de renforcer le pouvoir d’achat des habitants et de favoriser l’accès aux soins pour tous, le conseil municipal de Mornant lance un appel à projet pour mettre en place un contrat de mutuelle communale solidaire.

Il s’agit d’imaginer « un contrat avec plusieurs options, négocié pour tous, afin de bénéficier de tarifs avantageux », souligne le maire Renaud Pfeffer.
Ce projet est parti du constat suivant : 16 % des habitants affiliés à la CPAM n’ont pas de mutuelle. Pour ceux qui en ont une, le coût mensuel (pouvant aller jusqu’à 250 €), a un impact important sur le pouvoir d’achat, notamment pour les aînés. Il s’inspire également d’une initiative menée par une commune du Vaucluse « que nous avons essayé d’améliorer », poursuit le maire.
Après consultation des partenaires sociaux et des professionnels de santé du territoire, le centre communal d’action sociale a lancé une enquête en direction des Mornantais : en deux mois, plus de 100 foyers ont déclaré vouloir participer à ce projet. En conséquence, le conseil municipal a établi un cahier des charges pour lancer son appel à candidature en direction des mutuelles. Il est fondé sur le principe de la solidarité - abondement plus important des entreprises par exemple -, limitant les augmentations de tarifs et proposant plusieurs options, à sélectionner en fonction de ses besoins.

Le choix définitif le 15 octobre au plus tard

A travers cette démarche, le conseil municipal « entend jouer son rôle dans la dynamique locale et lutter pour le pouvoir d’achat », explique Renaud Pfeffer. Il espère séduire un maximum des 6 000 habitants de la commune, auxquels s’ajoutent les 2 500 actifs locaux du territoire. Ce contrat de mutuelle groupé, qui devrait prendre effet au 1er janvier 2015, permettrait de « faire jouer la solidarité par le nombre d’adhérents et de diviser par deux l’impact des cotisations mensuelles actuelles sur le budget », indique le maire.
Les résultats devaient être connus le 8 octobre et le choix définitif, après analyse poussée, effectué pour le 15 octobre au plus tard, « afin de permettre à ceux qui souhaitent nous rejoindre de procéder à la résiliation de leur contrat en temps et en heure », indique l’édile qui n’exclut pas, au « nom de la liberté de choix, de retenir deux mutuelles différentes ».
Ce contrat devrait, selon la mairie, concerner dans un premier temps environ 300 personnes, y compris « une trentaine d’agents municipaux qui se sont déclarés intéressés par ce projet ». Les administrés ayant la possibilité de rejoindre le contrat collectif à tout moment, en fonction de la date anniversaire de leur contrat de santé.
Mornant rejoint ainsi la dizaine de communes françaises à avoir opté pour le contrat de mutuelle communale. Elle est la première commune du Rhône à proposer ce type de projet à ses administrés.

S.B.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide