Fermer la publicité

Une Fête des Mousselines sous le signe de l'avenir

Rhône le 05 juin 2015 - Antonio Mafra - Économie - article lu 497 fois

Une Fête des Mousselines sous le signe de l'avenir
D.R. - Du 19 au 28 juin, le textile et l'économie à la fête

Lors de l'édition 2015 de cette manifestation traditionnelle qui se déroule à Tarare du 19 au 28 juin, sera inaugurée une rue de l'Economie, un espace de valorisation animé par 17 entreprises tournées vers l'avenir.

Depuis 1955 et l’initiative de l’ancien maire Joseph Rivière, lors des années en 0 et en 5, Tarare se drape de mousseline. Ce déploiement de tissus dans les rues, sur les places et aux fenêtres des maisons a longtemps témoigné du règne sans partage de ce coton fin et délicat, que Balzac qualifiait de « voile de l’air ». Depuis l’inauguration de la statue de George Antoine Simonet, créateur de la première fabrique de mousseline sur les bords de la Turdine, d’autres fêtes avait précédé cette première quinquennale, mais sans périodicité.

Si la manifestation renvoie à la splendeur du passé, à la renommée de la ville, la Fête des Mousselines regarde aussi vers l’avenir. Cette année, Bruno Peylachon et son équipe, qui rappellent que l’événement coûtera 400 000 €, soit deux fois moins que l’édition précédente, inaugureront une rue de l’Economie. « Il s’agit d’un espace de valorisation des entreprises et des savoir-faire, explique l’édile. Un clin d’œil à l’avenir auquel fera écho la conférence de Jean Arthuis sur le rebond des territoires ». L’heure n’est donc plus à la nostalgie : « Nous voulons montrer que le textile a évolué, que la mousseline a fait place au textile technique, à des entreprises pour beaucoup membres du club  Tararévolution ».

Gerflor, Agis, Ninkasi, Ateliers de la Roche, Rauch, Teintureries de la Turdine, Pierre Rocle, Technilys figurent par les 17 entreprises qui animeront la rue de l’Economie. Certaines d’entre-elles ont contribué à la scénographie de la ville, tel Technilys, qui a imaginé un dôme lumineux de leds, ou Gerflor qui a financé deux fresques. Les Teintureries ont confectionné des kakémonos, Rocle et Roche des lampions en tissu.

En coulisses, depuis un an, 300 bénévoles travaillent sur ce rendez-vous. « Cette mobilisation a d’autres vertus, conclut Bruno Peylachon. Elle favorise les rencontres intergénérationnelles et met du liant dans la vie de la cité ».

Outre les rendez-vous quotidiens et les concerts grands publics, programmés en soirée, trois étapes incontournables : Jean Arthuis, ancien ministre de l’Economie et des Finances, député européen, donnera une conférence sous la halle des marchés, sur le thème du rebond des territoires  (le 22 juin à 16 h 30) ; sur le thème des modes au fil du temps, le défilé de chars devrait attirer 80 000 personnes (le 28 juin à partir de 14 h) ; les mousselines au fil du temps, exposition de photos et d’objets qui associe ce coton à la mode (du 19 au 28 juin, espace culturel André-Malraux).

 

Fête des Mousselines, du 19 au 28 juin, www.mousselines2015.fr



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide