Fermer la publicité

Une entreprise au service des territoires : Iseramo sécurise les projets immobiliers

Isère le 09 mars 2015 - Laurent Marchandiau - Région grenobloise - article lu 529 fois

Une entreprise au service des territoires : Iseramo sécurise les projets immobiliers
DR - Frédéric Vauthier

Fondée le 5 janvier dernier, Iseramo met le management de projet au cœur de ses missions d'assistanat, de conseil et d'études à maitrise d'ouvrage. Son objectif : sécuriser en amont les projets immobiliers afin d'en limiter les coûts tout en assurant qu'ils correspondent aux attentes de chacun. Rencontre avec son fondateur, Frédéric Vauthier.

Comment avez-vous eu l’idée de fonder Iseramo ?


Je dispose d’un parcours professionnel à la fois large et polyvalent avec une expérience dans l’accession sociale chez Isère-Habitat en tant que directeur de programmes, mais également dans la promotion immobilière privée (Trignat Résidences notamment.) C’est ce qui m’a permis de fonder Iseramo. Le point commun entre mes diverses expériences réside dans la nécessité d’avoir un management de projet pointu. À l’origine, un constat : il est possible de mieux faire dans le domaine de la maîtrise d’ouvrage. Les projets mettent longtemps à sortir de terre, ne correspondent pas toujours à ce que les personnes attendent sans compter parfois un dépassement des délais de livraison entraînant des hausses de coûts avec une rentabilité moins importante que prévu pour les promoteurs. À cela s’ajoute le contexte économique actuel caractérisé par la baisse des dotations de l’État aux collectivités et un marché devenant de plus en plus compliqué pour les promoteurs avec un foncier qui reste relativement onéreux. La réussite d’un projet tient dans sa définition, de son cadrage et sa programmation.


En quoi consistent vos prestations ?

Les services proposés par Iseramo permettent de sécuriser chaque projet, de la programmation jusqu’à la livraison. En ce sens, nous réalisons l’ensemble des missions assistanats à maîtrise d’ouvrage : programmation architecturale et urbaine, analyse des besoins, urbanisme opérationnel, pilotage de projet, conduite d’opération  analyse des coûts de construction, du choix des matériaux, etc. chaque phase du projet est contrôlée point par point. Nous nous positionnons à la fois en amont et en aval de la partie opérationnelle ce qui permet de garantir aux donneurs d’ordre le respect des postes programme/coût/délai/qualité.


Quels avantages vos services procurent-ils aux donneurs d’ordre ?

De par mon expérience, je dispose d’une bonne connaissance des différents métiers de chaque acteur intervenant dans la réalisation d’un projet immobilier. Cela permet de trouver les bons consensus, d’aller plus vite dans l’avancée du programme en définissant par exemple en amont le cadre de faisabilité. C’est précisément là qu’intervient le management de projet. Nous remettons les choses dans un processus dynamique qui s’est un peu oublié au fil du temps en étant au plus près des besoins des donneurs d’ordre tout en assumant leurs obligations légales comme réglementaires. Actuellement, il vaut mieux investir dans une société spécialisée dans l’assistanat à maîtrise d’ouvrage qui connaît la construction immobilière et ses contraintes plutôt que d’aller à l’économie ce qui générera des dérives : planning non respecté entrainant des surcoûts budgétaires à terme.

Quelles sont vos perspectives ?


Actuellement, je conduis une opération immobilière sur Tencin pour le compte d’Isère Habitat d’une vingtaine de logements dont 9  collectifs et 11 villas individuels en R+1. Je m’adresse tant aux sociétés immobilières qu’aux collectivités. Cette année, j’envisage un chiffre d’affaires de 50 000 € avec la perspective à terme de recruter un chargé d’opération et une assistante administrative selon l’évolution de la société.

Propos recueillis par Laurent Marchandiau

Replacer le management de projet au cœur des projets immobiliers

Dans un contexte où les programmes immobiliers peinent à sortir en raison de la rareté du foncier et des baisses de dotations de l’État aux collectivités, le management de projet tient une place de plus en plus prépondérante. Auparavant délaissé, cette démarche consiste à sécuriser tant en amont qu’en aval la réalisation des projets immobiliers. « Pour le donneur d’ordre, il est impératif de maîtriser son programme en limitant ses dépenses. C’est là qu’intervient Iseramo. En faisant appel à un assistant à maîtrise d’ouvrage, il n’est pas obligé de recruter. Cela lui procure de la flexibilité que les sociétés d’économie mixte par exemple n’ont pas. D’autant plus, qu’il n’a pas à intégrer le coût de la prestation dans ses charges fixes », conclut Frédéric Vauthier, fondateur et président d’Iseramo.
 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide