Fermer la publicité

Une demi-douzaine de candidats à la reprise de C2FT

Loire le 17 avril 2015 - Denis Meynard - Industrie - article lu 517 fois

Une demi-douzaine de candidats à la reprise de C2FT

Un mois après sa mise en redressement judiciaire, suivie de l'adoption de mesures de chômage partiel, C2FT, qui compte 127 salariés à Andrézieux-Bouthéon, a reçu des manifestations d'intérêt d'une demi-douzaine de candidats.

Ces groupes français et étrangers disposent jusqu’au 4 mai pour déposer une offre de reprise du spécialiste et de la fonderie et forge d’aluminium pour la fabrication de pièces de liaison au sol (pivot de roue, pignon, étrier, support d’amortisseur) pour l’automobile.

Après l’annonce, fin février, d’une forte baisse du prix de vente de ses produits imposée par Audi (qui représente deux-tiers de ventes), le groupe Sifcor a renoncé à injecter de nouveaux capitaux dans sa filiale ligérienne dont le résultat net négatif s’élevait à 541 000 € l’an dernier, 2,1 M€ en 2013 et 2 M€ en 2012.

D.M.

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide