Fermer la publicité

Une association de mécénat au profit de l'Opéra-Théâtre de Saint-Etienne

Loire le 01 avril 2015 - Denis Meynard - Spectacle, Théâtre - article lu 988 fois

Une association de mécénat au profit de l'Opéra-Théâtre de Saint-Etienne
GR - L'équipe de l'association Amrose, servant à financer la communication de l'Opéra stéphanois

Les fonds récoltés par l'association Amrose doivent servir à financer la communication de l'Opéra-Théâtre stéphanois.

Jean-Louis Pichon, qui a dirigé l’opéra-théâtre de Saint-Etienne pendant 25 ans, annonce qu’une manifestation de mécénat de prestige va tenter d’apporter des ressources nouvelles à cette institution culturelle municipale. Parmi les membres d’honneur de l’Association pour le mécénat et le rayonnement de l’opéra de Saint-Etienne (Amrose), qu’il préside, parrainée par le chanteur lyrique Placido Domingo, figurent les cantatrices Nathalie Dessay et Béatrice Uria-Monzon, le chef d’orchestre Patrick Fournillier, le baryton Jean-Philippe Laffont, le chorégraphe Thierry Malandain, et l’animatrice de télévision Roselyne Bachelot. Jean-Louis Pichon a précisé mardi que cette dernière, « longtemps chroniqueuse de Forum Opéra et auteure d’un livre sur Verdi, jouera le rôle de Madame Loyal » lors d’une soirée de gala (sur invitation) de lancement de l’activité de cette association, le 27 avril, à laquelle participeront bénévolement la plupart de ces artistes.

L’ancien directeur de l'opéra-théâtre de Saint-Etienne, qui poursuit une carrière de metteur en scène, souligne que « l’objectif que nous nous fixons pour aider la renaissance d’un genre toujours très populaire se limite à la recherche de partenaires et de fonds privés, sans nous immiscer dans la programmation ». Il explique que « du fait de la crise sans précédent que traverse le monde de l’opéra depuis des années, le nombre de représentations est passé à Saint-Etienne de 24 par an quand je suis parti, en 2009, à 15 aujourd’hui ».

Le directeur de l’Opéra recruté en début d’année, Eric Blanc de la Naulte, a précisé au cours de la conférence de presse de présentation de l’action d’Amrose, initiée par des passionnés d’opéra telle que la Stéphanoise Marie-Thérèse Ollagnier, secrétaire de l’association, que le nombre de levées de rideaux consacrées au lyrique « sera plus élevé la saison prochaine ». Parmi les œuvres pressenties figure la reprise du Roi d’Ys, d’Edouard Lalo, une co-production de l’opéra de Saint-Etienne et de l’opéra Royal de Wallonie, dans une mise en scène de Jean-Louis Pichon.

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide