Fermer la publicité

L'Europe pourrait s'ouvrir aux Ligériens à vélo

Loire le 11 avril 2017 - Louis Pralus - Roannais

L'Europe pourrait s'ouvrir aux Ligériens à vélo
Louis Pralus - Visite des élus au pont de la Loire

Le Département de la Loire s'est engagé à réaliser un circuit vélo le long du fleuve en voie verte ou vélo route. Il est déjà bien entamé et le pont de Pouilly-sous-Charlieu en est un maillon.

Le Département veut permettre aux cyclistes et autres adeptes du roller de circuler librement le long du fleuve Loire, du nord au sud, avec la perspective de rejoindre ensuite Aurec-sur-Loire et la Haute-Loire. Certaines parties seront en voie verte et d'autres en vélo route. La grande ambition est d'inscrire le département de la Loire dans un immense circuit vélo qui s'ouvrira vers l'Espagne et l'Europe. Déjà dans le parc du Pilat un raccordement a été fait à la ViaRhôna (ce projet est un itinéraire de 815 km le long du Rhône, du lac Léman à Saint-Louis-du-Rhône aux bords de la Méditerranée).

Le maillon de la Loire en vélo route passe au pied du vignoble Saint-Joseph, à Chavanay et Saint-Pierre-de-Boeuf. Pour le moment c'est la partie roannaise qui est en chantier avec l'aménagement et la réfection du pont de la Loire à Pouilly-sous-Charlieu, construit en 1932 et bombardé en partie lors de la guerre de 39-45. L'objectif est de relier en voie verte, sur 24 km, Iguerande à Roanne. Le circuit entre Iguerande et Pouilly-sous-Charlieu est réalisé. Il reste à mettre en place la partie entre Charlieu et Roanne. Le pont de la Loire de Pouilly-sous-Charlieu fait partie du circuit.

Des travaux de réparation de piles usées, de renforcement et d'élargissement du pont sont en cours permettant à la voie verte et vélo route de relier le port de Roanne à la Saône-et-Loire. L'élargissement du pont et des rampes d'accès permettent d'obtenir des trottoirs de 1,40 m de chaque côté. Le parapet en béton, large et lourd, est remplacé par un garde-corps métallique de 1,20 m de hauteur, adapté au passage des vélos. Les derniers travaux s'achèvent fin juillet. Le coût est de l'ordre de 2 M€. La voie verte roannaise, prenant la suite de celle de la Saône-et-Loire arrivera au port de Roanne, puis se poursuivra jusqu'au barrage de Villerest en vélo route, en attendant, plus tard, de rejoindre le sud du département.

L. P.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide