Fermer la publicité

Un parrain BTP pour l'emploi

Isère le 02 novembre 2016 - Patrice AMBROSIONI - Isère rhodanienne

Un parrain BTP pour l'emploi
patrice ambrosioni

Afin de renforcer l'action auprès des demandeurs d'emploi, la mission locale Isère Rhodanienne et le groupe «Pro BTP» ont signé le 27 octobre dernier à Vienne, une convention de partenariat en faveur du parrainage pour l'emploi.

Avec plus de 200 000 recrutements par an, le secteur du bâtiment et des travaux publics est l’un des plus grands pourvoyeurs d’emplois. C’est donc fort logiquement que le dispositif « parrainage pour l’emploi » porté par la mission locale Isère Rhodanienne s’est rapproché du réseau de parrainage de Pro BTP avec pour objectif d’aider les jeunes à bâtir leur avenir.
« Aujourd’hui est un jour qui parle d’avenir avec la signature de cette convention «  a déclaré Mari-Carmen Conesa, responsable de la mission locale, Elle constitue un formidable outil permettant aux jeunes qui feront ce choix de s’insérer dans la vie professionnelle. »

 


Favoriser l’insertion professionnelle des jeunes en difficulté grâce à un accompagnement personnalisé

Avec le parrainage pour l’emploi, un bénévole, professionnel en activité ou retraité, partage son expérience avec un jeune ou en adulte pour l’accompagner dans son parcours d’accès à l’emploi.
Les parrains, professionnels de tous horizons (chefs d’entreprises, salariés -du privé ou  de la fonction publique, artisans, professions libérales, élus, membres d’association, etc.) ou retraités mettent leurs expériences à disposition des jeunes, la connaissance de leur secteur d’activité et des métiers ainsi que leurs réseaux. Chaque parrain accompagne un ou plusieurs jeunes dans leurs démarches de recherche d’emploi.

Les parrainés sont des jeunes ou des adultes, volontaires, motivés, et engagés dans une démarche active de recherche d’emploi. Leur projet professionnel est défini ou en cours. Ils peuvent être potentiellement exposés à des discriminations : sexe, handicap, ethnique, lieu de résidence (quartiers prioritaires de la politique de la ville), etc. Ils ont besoin d’être accompagnés, soutenus et conseillés pour consolider leur projet professionnel et optimiser leurs démarches de recherche d’emploi.

Le réseau parrainage de la Mission locale Isère rhodanienne :

Depuis 1997, la Mission locale est structure de parrainage pour l’emploi. Cette action est financée par l’Etat, Dirreccte et DRDJSCS Auvergne - Rhône-Alpes.
Les Chiffres 2015  en Auvergne Rhône-Alpes
900 parrains pour 1500 parrainés

La quasi-totalité des filleuls, à l’exception de ceux qui ont abandonné, ont eu accès à au moins un CDD ou à une formation à l’issue du parrainage.


Contact au 04 74 78 37 90

 

Le réseau de parrainage de Pro BTP :

Créé en 2000, le réseau de parrainage du groupe Pro regroupe 462 parrains et marraines qui interviennent dans 60 départements. L’efficacité de ce réseau repose sur un solide partenariat avec les missions locales.
Plus de 3 600 jeunes ont trouvé le chemin de l’emploi grâce aux parrains Pro BTP depuis la création du réseau. En 2015, 2 023 accompagnements ont été réalisés, 400 ont pris fin dont 164 pour avoir trouvé un emploi ou une formation en alternance.


Pour en savoir plus : www.probtp.fr

 

Patrice Ambrosioni

Un vrai «coup de pouce» pour les apprentis

Dans le cadre de son action sociale professionnelle, Pro BTP accompagne les jeunes qui se dirigent vers l’apprentissage, en leur proposant :

- Une complémentaire santé à partir de 2,5 € par mois, si l’apprenti n’est pas déjà couvert par la complémentaire santé de son entreprise.

- Une aide au financement du permis de conduire (l’aide à la formation au permis B varie de 400 € à 800 €).

- Une aide à l’achat du premier véhicule.L’aide correspond à un prêt à 1 % qui peut s’élever jusqu’à 4 000 € TEG pour l’achat de la première voiture et jusqu’à 2 000 € pour un deux-roues.

- Une assurance personnelle et une assurance logement à un tarif préférentiel.

- Des vacances aux tarifs les plus bas.

- Une aide financière exceptionnelle en cas de « coup dur ». En cas de difficulté financière exceptionnelle pouvant nuire aux études ou risquant de contraindre l’apprenti à y mettre fin, la Commission sociale Pro BTP peut octroyer une aide financière ponctuelle après étude de la situation de l’apprenti (règlement partiel de la demi-pension, de l’internat…).



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide