Fermer la publicité

Un nouveau parc d'activités pour Nivolas-Vermelle

Isère le 14 novembre 2015 - Arnaud DE JUBECOURT - Économie - article lu 157 fois

Un nouveau parc d'activités pour Nivolas-Vermelle
Lors de l'inauguration, le 10 novembre...

Cela faisait 10 ans que le projet était en gestation. La nouvelle ZAE (zone d'activités économiques) du Vernay est désormais opérationnelle.

C’est un projet ancien qui avait été souhaité par le maire Michel Rival pour accueillir en particulier deux grosses entreprises de la commune. Mais les procédures ont été longues, avec une modification de PLU (plan local d'urbanisme) et une procédure d’expropriation, et les entreprises initialement convoitées sont parties ailleurs. Pour autant, le parc d’activités n’a pas été abandonné : simplement modifié pour tenir compte de la demande actuelle, faite principalement d’entreprises de petite ou moyenne taille. Une voie de desserte interne a été intégrée afin de faciliter la production de petits lots.

Bien que le ruban d’inauguration ait été coupé par les élus le 10 novembre, date de fin des travaux d’aménagement, cela fait plus d’un an que le parc d’activités est proposé aux acquéreurs, puisque le permis d’aménager a été délivré le 2 septembre 2014. Sur les 12 lots proposés, cinq ont déjà trouvé acquéreur, notamment les petits lots en bordure de route ; l’offre comprend aussi quelques lots d’une superficie de l’ordre de 1 ha. Les constructions seront visibles prochainement puisque plusieurs permis de construire ont déjà été accordés.

Les activités déjà représentées sont diverses : secteur du bâtiment pour la plupart, mais aussi des joints d’étanchéité ou de l’impression numérique. La provenance des acquéreurs est principalement endogène compte tenu de la typologie du site qui s’adresse avant tout à une clientèle locale. Les lots sont néanmoins très bien raccordés aux infrastructures avec un échangeur autoroutier et une gare SNCF à quelques centaines de mètres.

Depuis la fin de l’Epani, initiateur de l’opération, c’est la Capi (communauté d'agglomération de la Porte de l'Isère) qui porte l’opération via sa filiale Sara (société d'aménagement du Rhône aux Alpes) dont d’autres collectivités sont également actionnaires. Le coût des travaux est de 1,6 M€ HT ; ceux-ci (maîtrise d’œuvre Sotrec) ont été confiés aux sociétés Fournier TP, Eiffage et Gachet qui viennent de livrer voirie et réseaux après 6 mois de chantier.

Arnaud de Jubécourt

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide