Fermer la publicité

Un nouveau club de foot est né : le FCSO

Rhône le 21 mai 2015 - Correspondant - Balcons du Lyonnais - article lu 546 fois

Un nouveau club de foot est né : le FCSO
D.R. - Le bureau du FCSO

Mardi 19 mai à 20 h, à la salle d'animation de Saint-Laurent-d'Agny, se passait un événement historique pour les deux clubs de foot de l'USTLMO et du Football-Club de Mornant qui avaient pris la décision de fusionner, avec pour chacun une assemblée générale extraordinaire de dissolution de l'existant après plus de 64 et 50 ans d'existence.

Plus de 130 personnes étaient venues vivre cet instant. C'est en effet un tournant porteur d'avenir avec comme objectifs la 1re division, un encadrement à revoir, le recrutement d'éducateurs et, entre autres, l'aménagement du site de Saint-Laurent. Jean-Marc Machon présentait l'organigramme du nouveau club avec un président, un vice-président administratif, un vice-président sportif, un administrateur général, un responsable technique, un responsable de la formation et une série de commissions spécialisées. Divers problèmes furent évoqués : les catégories existantes sont conservées, désignation des terrains d'entraînement avec le problème de co-voiturage. Puis vint le moment pour les 24 membres du conseil d'administration d'élire le bureau définitif : président : Jean-Marc Machon ; vice-président administratif : Alain Jabouyna ; vice-président sportif : Jérome Pouzadou ; secrétaire : Christine André ; secrétaire adjointe : Valérie Dubois ; 2e secrétaire adjointe : Sylvie Caillot ; trésorière : Catherine Tanzilli ; trésorière adjointe : Sandrine Hubert. Cette composition fut fortement applaudie avant que la parole soit donnée à Paul Delorme puis à Renaud Pfeffer, maire de Mornant et vice-président de l'exécutif du nouveau Département, qui soulignèrent le problème de la dépendance de deux cantons. Quant au nouveau président, il évoqua le recrutement de deux salariés, un budget de 300 000 €, une grande tombola et une vingtaine de manifestations. Pour clore ce moment, un apéritif fut servi.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide