Fermer la publicité

Un nouveau centre commercial à Montchovet

Loire le 23 octobre 2014 - Emilie Massard - Commerces - article lu 1287 fois

Un nouveau centre commercial à Montchovet
Le centre commercial sera construit à l'angle des boulevards de la Palle et Karl-Marx (© Emilie Massard)

La Poste ayant été transférée à Montplaisir, il ne reste plus guère que le bureau de tabac, un fast-food et une association de quartier qui occupent le centre commercial sur le boulevard de la Palle.

Les autres locaux, inoccupés depuis longtemps, n’améliorent pas l’image du quartier. Le sujet fait naître beaucoup d’attente chez les habitants, qui ont pu avoir un début de réponse lors du premier conseil de quartier. La municipalité leur a en effet fait part d’un projet de délocalisation du centre commercial quelques centaines de mètres plus loin. « Le site actuel est vieillissant et en très mauvais état, note Paul Corrieras, adjoint de secteur des quartiers sud-est. Il paraît compliqué d’imaginer que des investisseurs s’y intéressent en l’état. C’est pourquoi nous avons réfléchi à un projet sur l’emplacement laissé disponible par la destruction de la barre Féguide. »
Associée à Métropole Habitat, propriétaire du terrain, la Ville de Saint-Etienne souhaite donc accompagner la construction d’un bâtiment qui pourra accueillir une moyenne surface et du commerce de proximité, et peut-être un programme immobilier dans un second temps. « Nous sommes actuellement en négociation avec des enseignes commerciales intéressées pour la moyenne surface, et nous discutons avec les commerces du centre commercial Marcel Sembat, tout proche, qui souhaiteraient se repositionner. Aujourd’hui il y a beaucoup de petites polarités de commerces dans le quartier, l’objectif est de recréer une dynamique autour de cette moyenne surface », ajoute Paul Corrieras.
Le début des travaux pourrait intervenir courant 2015. Quant au centre commercial actuel, il est voué à la démolition. La municipalité en possède actuellement 80 %, et va lancer une Déclaration d’utilité publique pour accélérer le rachat de ce qu’il reste. Avec à terme le projet de créer un village d’entreprises avec des locaux de bureaux, des artisans, en profitant de l’espace vide derrière le centre commercial et de la proximité de l’autoroute.

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide