Fermer la publicité

Un « grand méchoui du BTP » à Pomeys

Rhône le 24 juin 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 802 fois

Un « grand méchoui du BTP » à Pomeys
André Font, président de la chambre territoriale de Saint-Symphorien-sur-Coise - Monts du Lyonnais de la fédération BTP Rhône (D.R.)

Le 20 juin prochain, la chambre territoriale de Saint-Symphorien-sur-Coise - Monts du Lyonnais de la fédération BTP Rhône (1) organise son premier « grand méchoui du BTP » au sein du château de Pluvy à Pomeys.

Le 20 juin prochain, la chambre territoriale de Saint-Symphorien-sur-Coise - Monts du Lyonnais de la fédération BTP Rhône (1) organise son premier « grand méchoui du BTP » au sein du château de Pluvy à Pomeys. « Dans un cadre convivial, nous souhaitons vivre des moments d’échanges, des rencontres avec l’ensemble de nos interlocuteurs professionnels », explique André Font, président de cette chambre syndicale. Interview.

Quel sera le « menu » de ce premier « grand méchoui du BTP » ?

André Font : Pour l’essentiel, il s’agit de partager un moment convivial et de faire passer un message d’optimisme. Je commencerai par souhaiter la bienvenue à tous, avec une mention spéciale pour les nouveaux élus que les entrepreneurs ne connaissent pas encore. Je remercierai ensuite tous ceux avec qui nos entreprises ont déjà travaillé : maires, architectes… y compris les anciens élus, car nous veillons à garder une continuité dans nos relations avec nos interlocuteurs. Puis viendra le temps des échanges dans une ambiance conviviale, autour d’un méchoui.

Une ambiance conviviale…

A.F. : En effet. L’idée est bien d’offrir aux acteurs locaux des trois cantons (2) et des communes environnantes un contexte favorable pour qu’ils puissent rencontrer des gens qu’ils croisent parfois, voire souvent, mais sans vraiment prendre le temps de discuter de leurs projets, de leurs préoccupations…

Qui sont vos invités ?

A. F. : Outre la vingtaine de membres de notre chambre syndicale, nous avons convié des élus, des maîtres d’ouvrage publics et privés, des maîtres d’œuvre, des architectes, des économistes, des fournisseurs… Fin mai, nous avions déjà reçu une petite centaine de réponses positives, dont quelques unes inattendues ; le bouche à oreille a bien fonctionné !

Quel message allez-vous adresser à vos convives ?

A.F. : Nos entreprises de BTP, comme l’ensemble de nos invités, sont des acteurs locaux attachés à leur territoire. Nous afficherons même sur le site une banderole « Fiers des Monts du Lyonnais ». Tous, nous voulons faire vivre ce territoire, faire en sorte qu’il soit dynamique… et qu’il le reste. De notre côté, nous qui représentons toutes les spécialités du BTP, nous assurons un travail de qualité réalisé par des salariés dont les emplois ne sont pas délocalisables. De l’autre, les élus, les donneurs d’ordre, les architectes… tous peuvent favoriser la pérennité de nos entreprises en nous confiant leurs chantiers.

Vous souhaitez donc fédérer les acteurs locaux…

A. F. : Oui, autour d’un même projet : la vitalité de notre territoire commun ! Grâce aux échanges que nous aurons avec les donneurs d’ordre lors de cette manifestation, nous aurons l’occasion de leur rappeler que c’est notamment à eux de conforter le tissu entrepreneurial local en faisant travailler les entreprises locales via à la commande publique…. Et en rémunérant nos prestations à leur juste prix car la solution du moins-disant, trop souvent retenue au prétexte de contraintes budgétaires, n’est pas la bonne : elle n’est pas synonyme de qualité du travail exécuté, et met en péril nos entreprises et les emplois !


(1) La chambre syndicale territoriale de Saint-Symphorien-sur-Coise - Monts du Lyonnais de la fédération BTP Rhône fédère une vingtaine d’entreprises du BTP qui, au total, emploient plus de 250 salariés. Son bureau est composé d’André Font, Jérôme Thivillier, David Passelègue, Lionel Rousset et André Giraud.
(2) Les cantons de Saint-Symphorien-sur-Coise, Saint-Laurent-de-Chamousset et Saint-Martin-en-Haut



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide