Fermer la publicité

Un Fil tendu vers la création rhônalpine

Loire le 25 septembre 2015 - Florence Barnola - Musique - article lu 94 fois

Un Fil tendu vers la création rhônalpine
AntoninB - Schlaasss est un groupe stéphanois qui a accompagné par Le Fil pour se professionnaliser

Après une jolie saison l'année dernière, le Fil rempile avec une programmation éclectique mettant en lumière les groupes régionaux. Tour d'horizon de la saison 2015-2016.

En 2014, le Fil a accueilli 276 artistes dont 55 % régionaux. Côté spectateurs, ils étaient 51 400 à venir aux concerts dont la moitié étaient originaires de l’agglomération stéphanoise. L’institution, gérée par la Limace (association Ligérienne de Musique ACtuElles) composée de 15 structures stéphanoises, a reçu 200 000 spectateurs en sept ans. Pour son directeur, Olivier Colin, la plus importante Scène de musiques actuelles de la région Rhône-Alpes est avant tout un lieu de création : « Dans ce lieu il y a des artistes qui viennent créer, répéter. Des artistes locaux, départementaux, régionaux et nationaux que nous accompagnons. Nous avons environ 150 journées de résidence à l’année, dans les studios. On monte également des tournées régionales et nationales avec des artistes que l’on repère sur le territoire. Par exemple, nous allons accompagner deux groupes en voie de professionnalisation aux Transmusicales de Rennes cette année, Schlaasss (le 15 octobre au Fil, Ndlr) et Doorsfall (le 2 octobre au Fil pour une soirée réservée aux clients de la Caisse d’épargne). Le cœur de notre travail est l’émergence et la découverte. »

Cette nouvelle saison du Fil ne déroge pas au cahier des charges de l’institution et verra de nombreux concerts-soirées gratuits comme les « Afterworks », « Sainté accueille ses étudiants », des rendus de résidence comme celui de Odlatsa  ou encore des « Bold session. »
Dans la programmation, on trouve des coproductions avec des festivals : Tony Allen sera présent en octobre sous les couleurs du Rhinojazz. À l’affiche du festival « 1001 Bass » célébrant la musique électronique se produira notamment The Subs et l’anglais John Fleming. Les Oreilles en Pointe marqueront leur présence avec Orange Blossom, tandis que le festival de la chanson francophone les Poly’sons proposeront un concert de Clarika & Daphné.
Qui dit scène de musiques actuelles dit éclectisme dans la programmation. Le rock sera bien représenté avec par exemple Au Bonheur des Dames, Last Train et même The Stranglers. Les fans de reggae-pop seront ravis d’entendre les UB40. Le Hip-hop n’est pas en reste : Set&Match ou encore Guts Live Band. Le rythme de la pop résonnera avec Balthazar, Aaron, ou encore Jeanne Added. Urban Shaman ou Flavia Coelho seront les dignes représentants des musiques du monde. Quant au jazz, Pulcinella se produira en décembre et Natacha Atlas viendra en mars. Enfin le metal n’est pas un genre oublié, lui sont consacrés deux concerts de  Kataklysm et de Heavylution.

Florence Barnola

Information sur la programmation : www.le-fil.com



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide