Fermer la publicité

Un centre hospitalier moderne à Morestel

Isère le 17 septembre 2015 - Claire Thoinet - Sciences, Santé, Environnement - article lu 1105 fois

Un centre hospitalier moderne à Morestel
Claire Thoinet - L'inauguration a réuni préfet de l'Isère, du sous-préfet, député, sénateur...

Le centre hospitalier de Morestel, plus gros employeur de la cité, a fait peau neuve, grâce à de multiples aides. L'établissement moderne allie confort et sécurité pour les résidents et les services.

 

Patrick Inard, directeur, à son arrivée, impulse un projet qui date de 2006. Les services de l’hôpital participent à son élaboration en sus de leur temps de travail. La réalisation est basse consommation, à haute qualité environnementale, allant au-delà de la RT 2005 (isolations thermique, phonique, puits canadien, panneaux solaires pour l’eau chaude…), dans l’ancien parc du site. Puis, les bâtiments anciens disparaissent pour la plupart.

Le déménagement qui suit ne laisse personne indifférent, tant pensionnaires et personnel ont dû acquérir de nouveaux repères. « Il a fallu plus de 12 ans pour parvenir à cet hôpital ultramoderne avec terrasse, lieux de vie, parc, bureaux et salles fonctionnels », a salué Christian Rival, maire, remerciant Patrick Inard d’avoir tenu le rôle de chef de chantier durant deux ans.

Sur les 250 lits, 220 sont dévolus à l’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et les autres pour les soins. Douze lits sont dévolus à Alzheimer. Quant aux locaux servant à la cuisine, à la pharmacie, à la logistique…ils sont semi-enterrés. L’hôpital abrite aussi le portage des repas à domicile. Pour financer le chantier de 25 M€, les aides sont venues de l’ARS (300 000 €/an sur 5 ans), du conseil départemental de l’Isère (3,3 M€), de la Carsat, de la MSA…(700 000 €), de la CCPC (1 M€), auxquels se sont ajoutés autofinancement et emprunt.

La communauté de communes du Pays des couleurs a pris la compétence nécessaire pour apporter son soutien financier, permettant aux élus de se soucier, en parallèle, du maintien à domicile des personnes âgées, de l’avenir médical du territoire. De son côté, l’agence régionale de santé a annoncé une enveloppe supplémentaire de 150 000€ pour renforcer les équipes auprès des personnes âgées.


« Avec un tel établissement, on touche à l’essentiel, permettant la place aux familles », a souligné Jean-Pierre Barbier, président du Département, abordant la question des soins de suite et de la prise en charge d’Alzheimer.

Claire Thoinet

Le centre hospitalier de Morestel



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide