Fermer la publicité

Un amphithéâtre rénové à La Côte-Saint André

Isère le 09 janvier 2017 - Pascal Compigne - Centre-Isère - article lu 135 fois

Un amphithéâtre rénové à La Côte-Saint André
Pascal Compigne - De nombreuses personnalités étaient présentes pour l'inauguration de l'amphitéâtre Ninon-Vallin

Développer la culture sur le territoire de Bièvre-Isère, telle sera la mission de l'amphithéâtre du lycée agricole de La Côte-Saint-André.

L’origine de ce projet de rénovation remonte à 2011 lorsque Jean-Pierre Barbier, alors président de la communauté de communes du Pays de Bièvre-Liers a pris l’initiative d’engager la discussion avec la Région Rhône-Alpes. Des travaux ont donc été entrepris en 2015 et viennent de s’achever avec l’inauguration de ce nouveau lieu dédié à la culture sous toutes ses formes.

Un partenariat financier s’est également noué entre la Région (1,25 M€) et Bièvre-Isère communauté (100 000 €) qui a permis la rénovation et la mise aux normes de l’amphithéâtre qui possède désormais un plateau scénique ainsi que des installations son et lumière. Un partenariat contractuel qui octroie à Bièvre Isère communauté l’utilisation de la salle 30 jours par an. Une salle que la collectivité désire « ouverte sur le territoire et notamment accessible à tous les collèges et lycées pour accueillir des conférences et spectacles ».     

Cette inauguration s’est déroulée en présence de Yannick Neuder, président de Bièvre-Isère Communauté, de Jean-Pierre Barbier, président du Département, de  Frank Capdeville, directeur du lycée agricole ainsi que des élus de la Région Auvergne Rhône-Alpes. L’amphithéâtre a été baptisé Ninon-Vallin en hommage à la célèbre cantatrice qui a passé une grande partie de sa vie dans la région. Présente à cet événement, sa nièce a retracé la vie de la célèbre soprano lyrique. 


Le directeur de l’établissement Frank Capdeville a ensuite expliqué que la décision d’inclure la culture dans l’enseignement agricole a été un choix politique pris avec succès il y a plus de 50 ans. Depuis, les écoles d’enseignement et de formation professionnelle agricole se dotent des équipements nécessaires à une bonne pratique.

P.C.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide