Fermer la publicité

Transports - Combronde ouvre la Loire au transport ferroviaire

Loire le 30 septembre 2014 - Daniel Brignon - Actualités - article lu 2460 fois

Transports - Combronde ouvre la Loire au transport ferroviaire
Pascal Peronnet, directeur de site et directeur commercial du groupe, croit au développement combiné rail-route (D.R.)

Quand la plateforme logistique de Fret SNCF à Veauche, qui assurait le stockage et l’expédition par le fer de Badoit a été mis en vente, le groupe de transport Combronde, de Thiers, s’est très vite positionné sur cette acquisition pour y installer l’une de ses nouvelles plateformes de transport et logistique, au nombre de 14 en France, avec l’objectif de développer ce site connecté au réseau ferré dans le transport ferroviaire.


Combronde prend possession du site veauchois, un entrepôt de 20 000 m2 sur un tènement de 10 ha, le 1er octobre 2011, il emploie alors deux personnes, rappelle Pascal Peronnet, directeur du site veauchois, qui a bien évolué depuis. Le site se partage aujourd’hui entre transport routier, activités de logistique, et assemblage de convois ferroviaires en direction du port de Fos-sur-Mer.
L’activité de transport de demi-lots ou lots complets en direction de toute la France représente un potentiel de 30 ensembles routiers organisé avec autant de salariés aujourd’hui.
L’activité de logistique qui mobilise les 20 000 m2 de l’entrepôt s’est développée assez rapidement avec un client majeur qui occupe 90 % de cette activité : Cdiscount, la filiale e-commerce du groupe Casino. Le site de Combronde à Veauche assure la préparation des commandes de toute la gamme ameublement et aménagement de la maison de Cdiscount, des commandes uniquement assemblées qui sont livrées via le réseau de transport du site voisin Easydis, la filiale logistique de Casino basée à Andrézieux-Bouthéon. Combronde assure la réception et le stockage de 700 références de la gamme, réparties en magasin sur 10 000 palettes, avant de préparer les commandes, de l’ordre de 1 000 commandes par jour, 1 300 en période de solde en juillet, confie Pascal Peronnet. Cette activité concerne 26 salariés de l’entreprise.

Le fer, c’est mieux

Une nouvelle activité a vu le jour cet été, le 9 juillet précisément où est parti le premier train direct pour Fos-sur-Mer, à destination de l’export des marchandises collectées en conteneurs maritimes auprès des industriels de la Loire et la Haute-Loire, et, au retour du convoi, des matières premières venant approvisionner ces entreprises. Par l’intermédiaire d’un filiale dédiée, Ferovergne, Combronde loue un sillon ferroviaire de Veauche à la zone portuaire de Fos-sur-Mer, le transport lui-même étant délégué au tractionnaire Fret SNCF, qui « donne entière satisfaction », assure Pascal Peronnet, connaissant les réticences vis-à-vis du prestataire ferroviaire qui dit-il « fait très bien son métier quand il s’agit d’acheminer un convoi d’un point à un autre. La difficulté pour Fret SNCF est plutôt de composer un convoi, en collectant un wagon ici, un wagon là, c’est précisément ce que nous savons faire en amont. »
A travers une deuxième société filiale Prestalog, Combronde assure la collecte et la distribution sur le territoire local, dans un rayon de 100 km, des conteneurs en partance ou arrivés de compagnies maritimes, pour composer des trains au rythme de 3 rotation ferroviaires par semaine. L’activité a particulièrement bien démarré puisque en 10 semaines au fil de 70 rotations, la société a assuré le transport ferroviaire de 2 000 conteneurs entre Veauche et Fos qui auparavant prenaient la route sur cette distance à bord d’autant de camions. Elle se donne l’objectif de monter en 2015 à 5 rotations hebdomadaires. Le site de Veauche emploie sous le statut de Prestalog et Ferovergne aujourd’hui 15 personnes.
La ligne de Veauche à Fos-sur-Mer consolide le réseau de Combronde qui a ouvert sa première ligne ferroviaire régulière en 2012 entre Clermont-Ferrand et Le Havre, connectée à Veauche par la liaison Clermont-Veauche. Elle envisage en 2015 l’ouverture d’une nouvelle ligne Bordeaux-Le Havre.
Le site de Veauche en forte croissance d’activité assure de l’ordre de 10 % du chiffre d’affaires du groupe Combronde qui s’élevait en 2013 à 74,3 M€.

Daniel Brignon



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide