Fermer la publicité

Trans Natural sur la bonne voie

Isère le 01 octobre 2015 - Xavier Alix - Services - article lu 294 fois

Trans Natural sur la bonne voie
Trans Natural - Refaire le site à neuf : un investissement de 450 000 EUR

En misant sur l'innovation et sur des niches, l'entreprise de transports de Saint-Clair-sur-Galaure continue de se développer. Elle vient d'inaugurer un site refait à neuf.

Finis les préfabriqués. Trans Natural a désormais un site digne de sa réussite. Locataire depuis sa création en 2007 sur une zone industrielle en friche de Saint-Clair-sur-Galaure (2 ha longtemps occupés par une usine de faux) puis propriétaire de cette dernière depuis un an, l’entreprise a inauguré mi septembre une plateforme logistique sécurisée avec un bâtiment de 2 000 m2 et une plateforme extérieure de 6 000 m2 s’ajoutant à ses 10 000 m2 de stocks existants.

« Le site est désormais propre, goudronné. On a amélioré notre sécurité, notre image, nos capacités », se réjouit Jérémy Ageron à la tête de Trans Natural, 17 salariés. « Entrepreneur dans les veines », Jérémy Ageron n’a pas toujours été dans la logistique. Précédemment propriétaire d’une entreprise de granules à bois (Natural Energies revendue en 2008), une rencontre avec Eddy Watrin (qui a depuis quitté la société) le pousse à créer Trans Natural : du transport routier mais positionné sur des niches particulières. Sa flotte, une vingtaine de véhicules, est répartie en différentes spécialités. Si quelques-uns sont affectés à une activité classique sur l’ensemble de la France, la majorité effectue ses voyages sur le quart sud-est du pays en se spécialisant dans la livraison de granulés en bois, d’aliments pour bétail ou encore de colis achetés sur le web avec l’utilisation de  chariots embarqués.

« Les chariots, cela fait 30 ans que c’est utilisé, notamment dans la livraiso agricole. Là où on a su se démarquer, explique Jérémy Ageron, c’est en démarchant très tôt les sites de ventes Internet - je pense aux vendeurs de piscines en bois par exemple - pour leur proposer  un service de livraison à suggérer aux clients. Mais en travaillant avec un constructeur partenaire situé à Blois, nous développons aussi nos véhicules innovants, bien adaptés aux spécificités des types de livraison. » Résultat, malgré la morosité du secteur, l’entreprise de Jérémy Ageron - 1er prix 2014 de l’étoile du jeune dirigeant par l’Officiel des transporteurs - a vu son CA passer de 2 M€ en 2013 à 2,7 M€ en 2015. Trans Natural qui avait racheté en 2012 les Transports Ageron (hasard de l’homonymie !), spécialisé dans l’aliment du bétail vise les 2,8 à 3 M€ d’ici fin 2016 et l’embauche de plusieurs nouveaux collaborateurs.

Xavier Alix



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide