Fermer la publicité

Tourisme - Eté pluvieux : une aubaine pour les musées

Loire le 18 septembre 2014 - Daniel Brignon - Actualités - article lu 286 fois

Tourisme - Eté pluvieux : une aubaine pour les musées
L'exposition sur l'industrie du cycle au MAI a suscité la curiosité (D.R.)

En dépit de la baisse des réservation d’hébergements dans le secteur, le musée d’Histoire du XXe siècle d’Estivareilles a constatée une bonne tenue des visites estivales en juillet et en août, des visiteurs de proximité certainement motivés par la présentation originale cet été à partir de début juin de « Figurations de la Grande Guerre », l’exposition temporaire labellisée centenaire 14-18.

La fréquentation a été au gré du temps très contrastée, « en dents de scie, constate Sylvia Millet. Un jour nous avions beaucoup de monde, peu le lendemain, c’était effectivement au gré du facteur temps ».
Le musée d’Art et d’industrie a réalisé en juillet et août l’une de ses meilleures saisons. Au mois de juillet, le musée a reçu 3 186 visiteurs (contre 1 257 en 2013) et, en août, 2 213 (contre 1 428 en 2013). Il n’atteint pas toutefois le record de fréquentation de l’été 2011 qui était de 3 715 visiteurs en juillet et 3 738 en août.
Le facteur climatique a certainement joué un rôle attractif pour le musée mais avant tout l’intérêt pour les expositions temporaires, souligne-t-on au musée. En 2011 se tenait justement la grande exposition « Manufrance ». Cette année c’est l’exposition « Le cycle à Saint-Etienne, un siècle de savoir-faire », ouverte le 28 juin dernier qui a suscité un intérêt accru de la part de publics multiples, étranger pour 8 %, jeunes de 25 à 35 ans touchés par la mode du vélo sous toutes ses formes. Le musée d’Art et d’Industrie a diversifié son public cet été avec une excellente fréquentation qui pèsera dans le bilan annuel. Fin juin les entrées au musée dépassaient les 30 000 visiteurs, avec les 5 400 visiteurs de l’été, le musée compte bien dépasser la fréquentation annuelle de 2013 qui atteignait 45 470 visites.
Le musée d’Art moderne de Saint-Etienne a atteint en 2013 son record de fréquentation avec 72 000 visiteurs soit une fréquentation en hausse de 40 %. Il n’est pas resté sur ses acquis puisqu’en juillet 2014, le musée comptait par rapport à juillet 2013 une progression de la fréquentation de 6 %, qui s’est confirmé en août. Un été faste donc également pour le musée d’Art moderne. Il a comptabilisé, sur les deux mois de juillet et août, 579 visiteurs de plus qu’aux mêmes périodes en 2013 et 1 425 de plus qu’en 2012.

Daniel Brignon



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide