Fermer la publicité

Tourisme d'affaire - E-day : Saint-Etienne veut donner envie

Loire le 04 décembre 2014 - Xavier Alix - Économie - article lu 1588 fois

Tourisme d'affaire - E-day : Saint-Etienne veut donner envie
Lieu de réception lui aussi G.-Guichard dont les travaux s'achèvent accueille cette première E-day pourrait devenir biannuel (© GR)

Oui, l'agglomération stéphanoise peut accueillir des événements de toutes tailles.

Et oui, il y a de quoi les accompagner. Mieux selon Estelle Rouchouze, responsable Saint-Etienne Congrès Evènements, « à seulement 40 min de Lyon, l’offre est faite sur mesure, nos prix inférieurs à ce qui se fait ailleurs ».
Partant d’un constat - un manque d’identification - le bureau « événementiel » de l’office de tourisme de Saint-Etienne Métropole lance son premier salon dédié aux organisateurs et porteurs d'événements. Sont visés les entreprises, syndicats, associations, organisations de professions libérales, clusters, clubs d’entreprises… de Rhône-Alpes et essentiellement des départements Loire, Rhône et Haute Loire. Initiative, certes en partenariat avec le privé mais orchestrée par une collectivité. Pas si courant.
Le 11 décembre, 40 exposants accueilleront en fin d’après-midi des « organisateurs » d’évènements (plus de 3 000 assistants de direction, responsables évènementiel, communicants ont été démarchés). Y seront représentés des prestataires en tout genre (hébergement, restauration, transports etc.). Et bien sûr aussi les lieux de réception dont les grands équipements - Centre des congrès, Parc des expos, Zénith, G.-Guichard, Métrotech, Cité du design - qui n’occulteront pas une vingtaine de lieux d’accueil (villa, hôtels, châteaux, appartements…) adaptés à des jauges plus modestes. « Nous présentons des offres hors agglo si elles n’existent pas sur notre territoire, par exemple le Carré Obut de Saint-Bonnet-le-Château. » Succédera enfin au salon, une soirée VIP destinée aux donneurs d’ordres durant laquelle G. Perdriau, président de Saint-Etienne Métropole remettra des Trophées du Tourisme d’affaires à un porteur d’événement.
Bref, il s’agit de donner confiance et envie dans les capacités d’accueil, élément d’attractivité parmi d’autres. Rappelons ce chiffre national de France congrès : 160 € de dépense moyenne par jour et par participant de tourisme d’affaire. Si 2015  s’annonce plutôt bien pour l’événementiel stéphanois avec trois événements déjà inscrits à plus de 1 000 participants, l’hébergement n’est-il pas un obstacle ? « Pas vraiment, assure A.-France Decroix de Saint-Etienne Tourisme, surtout avec les nouveaux classements. Certes, il y a une absence de 5 étoiles. Mais c’est hors de nos objectifs. »

Xavier Alix



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide