Fermer la publicité

Toit Plume, comité de soutien à Notre Abri dissout

Loire le 16 janvier 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 517 fois

Toit Plume, comité de soutien à Notre Abri dissout
Les équipes de Notre abri et de Toit plume réunies (D.R.)

A l’occasion de la dissolution de l’association Toit plume, le président Jérôme Bondon-Clair a remis un chèque de 7 500 € à Notre Abri afin de permettre de financer l’équipement mobilier du nouveau toit de Notre-Abri.

Cette dernière déménagera le 31 janvier prochain pour la rue Moulin Paillasson dans des locaux neufs, loués par le Toit Familial. « Une somme complémentaire de 17 000 € s’ajoute, fruit de l’opération Arbres solidaires, action qui va se poursuivre », précisait M. Bondon-Clair.
Selon Jérôme Bodon-Clair,  « l’association est née de la volonté conjointe de bénévoles et de responsables de Notre-Abri, il y a quatre ans pour faire aboutir le projet de construction du nouveau bâtiment» qui rencontrait de nombreuses obstacles et aider financièrement ce projet. Pour cela, l’association Toit Plume a joué un rôle d’aiguillon auprès du monde politique et sensibilisé le grand public au douloureux problème de la précarité, via les média et Internet.
Officiellement, l’association disparaît, mais selon J. Bodon-Clair, les compétences reconnues de certains membres de Toit Plume vont être utilisées au sein de Notre Abri en s’intégrant dans les  commissions. Certains continuent à œuvrer pour la plantation d’arbres solidaires. Julienne Thomas, ancienne trésorière de Toit Plume, est d’ores et déjà simultanément trésorière de Notre Abri et M. Bodon-Clair, président de la commission communication.
Jean-Marc Baudinat, président de Notre Abri, a quant à lui rendu hommage à Jérôme Bodon-Clair pour son action dynamique de communicant. « Il a mené cette affaire de main de maître. Sans votre comité de soutien, on peut se demander si ce projet aurait pu aboutir.»
Les clefs du nouvel établissement social aux normes requises ont été remises le 15 janvier par le Toit Familial aux responsables de Notre Abri. Le nouveau centre d’hébergement et d’insertion sociale agrée par l’Etat,  accueillera des sans domiciles fixes dans des conditions parfaites de sécurité, de jour comme de nuit dans  25 chambres, avec un service de restauration social à vocation d’insertion. A signaler que la Croix-Rouge a remis un chèque promis de 10 000 € à l’association, le 13 janvier.

B. P.B



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide