Fermer la publicité

Thuasne : reprise du travail après deux jours de conflit

Loire le 02 mars 2016 - Denis Meynard - Textile - article lu 439 fois

Thuasne : reprise du travail après deux jours de conflit
Denis Meynard - Des groupes d'expression collective seront mis en place chez Thuasne.

Les salariés grévistes s'étaient rassemblés devant l'Agora, le nouveau bâtiment design inauguré l'an dernier.

Le travail devait reprendre ce jeudi matin de la part de la totalité des salariés de Thuasne, dont une partie était en grève mardi et mercredi. Ces derniers manifestaient ainsi leur mécontentement à l’issue des négociations annuelles obligatoires qui s’étaient conclues par une proposition d’augmentation brute mensuelle de 20 €. Ainsi que par l’attribution d’un supplément annuel de participation de 200 €.

Les représentants de la CFDT (syndicat majoritaire), engagée dans le mouvement, ont affirmé que jusqu’à 130 des 400 salariés stéphanois ont participé à ce débrayage, au plus fort du mouvement. Ils affirment que même si les résultats du groupe de textile à usage médical restent positifs, les investissements réalisés l’an dernier ont eu un impact négatif sur la participation des salariés. Le manque à gagner annuel moyen par rapport à l’année dernière s’élève à 1 200 €, selon un représentant syndical. Aussi demande-t-il que l’augmentation brute mensuelle des non-cadres soit portée à 30 €, contre 20 € proposés par la direction.

Les réunions organisées au cours de ces deux jours, ainsi que les rassemblement de salariés devant le nouveau site, l’Agora, rue Edouard-Martel, ne leur ont pas permis d’obtenir satisfaction sur ce point. En revanche, la direction du groupe a accepté de porter de 200 à 300 € une prime qui correspond à un complément de participation. Des groupes d’expression collective seront par ailleurs mis en place pour permettre de « reconstruire le dialogue social », a indiqué la direction des ressources humaines de l’entreprise.

Elle a précisé que les 1,5 % d’augmentation annuelle qui avaient été décidés correspondent à un gain de pouvoir d’achat dans un contexte d’inflation nulle. Ajoutant que la politique salariale du groupe est juste et cohérente avec les performances de l’entreprise, notre marché et l’environnement économique.

Déclarant que Thuasne entend bien rester un fleuron de la région et le leader sur son marché, le DRH indique que l’entreprise a beaucoup investi l’an dernier pour le maintien des emplois en France. Evoquant 50 créations de postes sur Saint-Etienne ces trois dernières années, il ajoute que sur 2012-2016 le salaire de base a été augmenté de 15 %.

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide