Fermer la publicité

Thuasne partenaire de deux start-up du numérique

le 14 juin 2015 - Denis Meynard - Industrie - article lu 862 fois

Thuasne partenaire de deux start-up du numérique
©Denis Meynard - Elisabeth Ducottet a souligné sa volonté de « prendre une longueur d'avance sur les textiles du futur ».

Thuasne, le spécialiste des orthèses se dote d'un outil de clonage numérique simulant les réactions du corps d'un patient.

L’inauguration, le 5 juin, du 5e site de Thuasne à Saint-Etienne baptisé l’Agora, en présence de la secrétaire d’Etat chargée du Numérique Axelle Lemaire, a été l’occasion pour l’entreprise d’annoncer des associations de longue durée avec deux start-up du numérique.
Un partenariat mondial noué avec FeetMe porte sur la distribution et la vente, à partir de septembre, d’un système innovant de mesure de la pression du pied pour les podologues et les orthopédistes mis au point par la jeune société installée à Paris. Un second volet de la coopération avec cette société concerne une semelle connectée, dotée de capteurs qui transmettent en bluetooth les informations récoltées en temps réel sur smartphone ou ordinateur, aux patients diabétiques ayant perdu la sensibilité au niveau du pied, pour prévenir les neuropathies naissantes.

« En France, 320 000 personnes ont une sensibilité aux pieds et 10 000 subissent chaque année une amputation », indique Alexis Mathieu, le dirigeant de FeetMe, qui en est à l’origine avec son associé Maximilien Fournier, lui aussi polytechnicien. Elisabeth Ducottet, la présidente de Thuasne, s’est félicitée que ce dispositif médical lui permette d’offrir une solution thérapeutique non-médicamenteuse pour le traitement d’une pathologie (le diabète), jusqu’alors non-traitée par son entreprise.

L’autre partenariat annoncé concerne une association avec Texisense, basée à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire), qui a mis au point avec des laboratoires grenoblois et des hôpitaux parisiens un clone numérique simulant les réactions du corps d’un patient porteur d’orthèses (genouillère, coudière, ceinture lombaire, collier cervical… etc). « Cette aide à la conception du produit réduira son temps de développement et permettra aux ingénieurs d’apporter les changements qui, en terme de pression exercée ou de rigidité des matériaux, amélioreront son efficacité », selon Francis Cannard, dirigeant de Texisense. Axelle Lemaire a salué le « symbole de résilience et de la capacité des territoires industriels à répondre aux enjeux de l’innovation par le numérique, en lien avec le design que représente Thuasne ».

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide