Fermer la publicité

Thomas Michaud : nouveau sous-préfet aux priorités bien définies

Isère le 20 octobre 2015 - Patricia TRICOCHE - Nord-Isère - article lu 1612 fois

Thomas Michaud : nouveau sous-préfet aux priorités bien définies
Patricia Perry Tricoche - Thomas Michaud et Fabien Rajon maire de La Tour du Pin.

Comme le veut la tradition républicaine, le jour de sa prise de fonction, le sous-préfet a déposé une gerbe et se recueille devant le monument aux morts de sa ville sous-préfecture. Thomas Michaud, le nouvel homme fort de l'Etat sur l'arrondissement de La Tour-du-Pin n'a donc pas dérogé à la règle.

C’est en présence de nombreuses autorités civiles et militaires que se déroulait la cérémonie d’installation empreinte de beaucoup de solennité. Cérémonie suivie comme le veut également la tradition par sa présentation à l’ensemble des acteurs de l’arrondissement. Thomas Michaud connaît bien les territoires urbains et ruraux compte tenu des différents postes qu’il a occupés mais sa rencontre avec le préfet de l’Isère, son « chef », lui a permis de répondre à ses questions sur sa vision du département et plus spécialement de l’arrondissement lui fixant en quelque sorte sa « feuille de route ».

Interrogé sur ses priorités, le nouveau sous-préfet en retient trois. Priorité en matière de développement économique avec l’emploi, une « vraie préoccupation de nos concitoyens ». Priorité en termes d’aménagement du territoire et ce qu’il induit. Et enfin priorité à la sécurité sur laquelle Thomas Michaud n’hésite pas à parler « d’atavisme professionnel » pour celui qui fut magistrat et qui connaît bien les problèmes de délinquance. Une sécurité qui semble « relativement acquise » sur l’arrondissement.

Quant aux prochaines élections régionales et l'obligation de « réserve » à laquelle il est tenu, Thomas Michaud en profite pour se satisfaire d’une période qui, au contraire, va lui donner du temps pour rencontrer en toute tranquillité les acteurs du territoire les uns après les autres, chez eux. Une feuille de route, on l’aura bien compris, qui fait la part belle à la disponibilité et aux liens qui peuvent ainsi se créer sur son nouveau territoire.

Patricia Perry Tricoche

Repères

Thomas Michaud, 43 ans, Chambérien d’origine, marié avec quatre enfants a été successivement juge des enfants à Guéret dans la Creuse pendant 5 ans, substitut du procureur de la République puis vice procureur à Mamoudzou (Mayotte) durant 4 ans et enfin procureur de la République à Moulins dans l’Allier pendant 3 ans. Il devient ensuite sous-préfet, directeur de cabinet du préfet du Val de Marne jusqu’au 16 octobre 2015.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide