Fermer la publicité

Thierry Kovacs : « Je suis candidat » à la présidence iséroise de Les Républicains

Isère le 21 septembre 2015 - Xavier Alix - Politique - article lu 633 fois

Thierry Kovacs : « Je suis candidat » à la présidence iséroise de Les Républicains
Xavier Alix - T. Kovacs vendredi au parc de Gémens à Estrablin

A défaut de la députation, la prochaine candidature politique du maire de Vienne concernera la présidence des Républicains de l'Isère. Il l'a annoncé vendredi dernier.

Vendredi 18 septembre, au parc de Gémens à Estrablin, « là où tout a commencé », le maire de Vienne et président de ViennAgglo effectuait sa rentrée politique devant plus de 300 sympathisants et militants des Républicains. Dans un lieu qui lui est cher, au point d’y voir sa « Roche de Solutré » ou « mieux », son « Mont Mézenc », Thierry Kovacs est revenu sur « les victoires » remportées en 2014 aux municipales à Vienne et celles inattendues dans des villes voisines (Chasse-sur-Rhône, Roussillon…). Sur celle aussi, plus récente, des départementales permettant aux dossiers viennois d’être « enfin soutenus » à l’échelle de l’Isère.

Tenant des propos extrêmement offensifs envers le député PS viennois Erwann Binet ainsi que Jean-Jack Queyranne, l’actuel président socialiste de la Région, le discours de Thierry Kovacs appelait à la mobilisation d’une droite unie au centre pour remporter les régionales de décembre, en attendant - déjà - la suite : législatives et présidentielles. A défaut d’envisager toute candidature à la députation, Thierry Kovacs a en revanche annoncé son intention de succéder à Jean-Claude Peyrin - qui avait déclaré en juillet « n’avoir pas l’intention de se représenter » - à la présidence de la fédération iséroise des Républicains. « Je suis candidat. (...) Nous devons être fiers des valeurs qui nous rassemblent : la responsabilité individuelle, la liberté, le travail, le mérite, autrement dit tout le contraire de la politique du gouvernement », a déclaré l’actuel vice-président des Républicains 38. Ces élections internes doivent avoir lieu en janvier 2016.

Xavier Alix



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide