Fermer la publicité

Thés & infusions : Diffussence conditionnera des capsules premium

Loire le 20 novembre 2015 - Denis Meynard - Agroalimentaire - article lu 1504 fois

Thés & infusions : Diffussence conditionnera des capsules premium
PHOTO DIFFUSSENCE - Des brevets ont été déposés sur les capsules C'Biogreen ainsi que sur le process HTVE.

La jeune entreprise du secteur agroalimentaire sera dirigée par un ex-cadre bancaire stéphanois associé à l'ancien dirigeant des thés et infusions Pagès.

Diffussence qui débute la commercialisation d’une offre de thés et d’infusions haut de gamme associe un cadre bancaire stéphanois de la Banque Populaire Loire et Lyonnais, Hervé Schaller, et son beau-père, Julien Mondillon, qui a dirigé pendant de nombreuses années le fabricant de thés et infusions Pagès, situé dans l’agglomération du Puy-en-Velay. L’offre proposée aux professionnels des produits alimentaires, aux réseaux de magasins bio et éventuellement à la GMS, mais aussi aux particuliers via un site web qui sera actif d’ici quelques semaines, porte sur les produits en sachets, ainsi que d’autres conditionnés en capsules compatibles avec les machines à café de type Nespresso.

Julien Mondillon, qui possède une forte connaissance de l’univers des plantes et de ses principaux producteurs à travers le monde, travaille depuis plusieurs années sur ce projet. Avec d’autres associés, il exploite déjà dans une usine de l’Allier un brevet relatif à l’extraction puis à la concentration des principes actifs de plantes, selon un process HTVE (High Technology Vegetal Extract).

Leurs différentes gammes (classique, dégustation, bien-être) de produits premium commercialisés en sachets cristallins offrent une meilleure restitution des principes actifs et des arômes des différentes plantes à partir desquelles ils sont composés, affirment les dirigeants de Diffussence. Leur société à capitaux familiaux est en train de s’installer à Saint-Germain-Laprade, dans 300 m2 de locaux de la Maison des jeunes entreprises, loués à la CCI du Puy-en-Velay. Un investissement de 2,4 M€ est en cours, principalement dans un équipement permettant de décliner le conditionnement de ses produits dans des capsules compatibles avec les célèbres machines à café développées par Nestlé. L’entreprise qui prévoit aussi de commercialiser quatre types de café bio a noué un partenariat avec le conditionneur de capsules « Le Temps des Cerises ».

Le projet bénéficie notamment du soutien du Fonds d’investissement Auvergne Durable (Fiad), de la BPI, du dispositif Initiative 43 (système de prêt d’honneur attribué par le Comité d’expansion économique de la Haute-Loire), d’un pool de trois banques et de Natixis pour la partie immobilière. Produite par une entreprise du Sud-Ouest de la France, la capsule Diffussence a été spécialement adaptée aux caractéristiques (différentes du café moulu) des plantes utilisées pour la production de thé et d’infusions de qualité, dans l’intervalle de 35 secondes propre à ces machines.

Un conditionnement en gélule en préparation

La capacité annuelle du site de conditionnement qui est en train d’être installé à proximité de l’Esepac, l’Ecole supérieure d’emballage du Puy-en-Velay, sera de 120 millions de capsules avec deux machines. « Ce qui doit permettra d’atteindre sous deux à trois ans un chiffre d’affaires d’une vingtaine de millions d’euros », souligne Hervé Schaller. Il va quitter le mois prochain sa fonction de gestionnaire sous mandat de comptes titres pour institutionnels et clientèle fortunée de la BP2L qu’il exerce à Saint-Etienne. Pour se consacrer au développement de l’entreprise dont il est co-gérant.

La direction de Diffussence a le souci d’être en conformité avec les normes européennes relatives aux allégations de santé, domaine où elle travaille sur huit axes différents. Elle prépare aussi un conditionnement sous forme de gélules, soulignant que son procédé de concentration des principes actifs permettra de limiter le nombre de celles susceptibles d’être prescrites à des patients.

Denis Meynard

Capsule sans aluminium ni plastique

Baptisées C’Biogreen, les capsules de couleur verte contenant les thés et infusions (elles auront une couleur cuivrée pour celles contenant du café bio) sont garanties 100 % d’origine végétale (à base d’amidon de maïs et autres végétaux), biosourcée, biodégradables compostables et répondant à la norme EN 13432. Elles sont compatibles avec les machines Nespresso fabriquées après 2010. La capsule et l’opercule sont garantis sans aluminium et sans matière plastique. C’Biogreen contient des infusés concentrés de plantes à forte puissance aromatique.
 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide