Fermer la publicité

Théâtre : Deux femmes

Loire le 10 avril 2014 - Florence Barnola - Spectacle, Théâtre - article lu 383 fois

Catherine Hiegel est une actrice que l'on ne présente plus : elle a été longtemps au « Français », on l'a vu dans bon nombre de films, elle est une des grandes dames du théâtre contemporain, étiquetée théâtre public.

Elle fait aussi partie avec Martial Di Fonzo Bo, de la « petite communauté » de Philippe Minyana. Il leur a écrit sur mesure Une Femme. Le personnage central de cette histoire est Elisabeth. Une femme malade qui  reste dans une chambre, et dont l’unique visiteur est une jeune-femme, une infirmière avec qui elle noue une amitié.  Pendant que les souvenirs de la souffrante ressurgissent de sa mémoire, à l’extérieur, la forêt est inquiétante. La rivière est le théâtre d’un va et vient de boules de feu.
L’auteur nous fait entendre le bruit du monde. « Le théâtre de Philippe Minyana est un théâtre de l’existence dont le projet est bien de raconter qui nous sommes », résume le metteur en scène. Martial Di Fonzo Bo, outre le fait qu’il soit un acteur remarquable, signe ici (comme à chaque fois d’ailleurs) une mise en scène pleine d’intelligence, d’humour et d’énergie. L’argentin sait jongler entre le dramatique, l’âpreté et la fantaisie, rendant chaud ce qui apparemment serait froid. C’est un coloriste. L’humour est également au rendez-vous. La petite sœur de Lio, Helena Noguerra, campe la fidèle, loyale et amicale veilleuse. Notons aussi le reste de la distribution, trois comédiens de grande qualité, dont Raoul Fernandez que nous avons pu voir en début d’année dans Par les Villages à la Comédie de Saint-Etienne.

Florence Barnola


 

 

Une Femme au Théâtre Jean-Dasté, à la Comédie de Saint-Etienne. Du mercredi 23 au vendredi 25 avril 2014 à 20 h.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide