Fermer la publicité

TGV : le choix du tracé en fin d’année

Loire le 15 septembre 2014 - La Rédaction - Roannais - article lu 1725 fois

TGV : le choix du tracé en fin d’année
Roanne est bien sur la liaison Clermont-Lyon, desservant 11 villes du centre de la France (© A.S.)

Didier Roblès, directeur du projet POCL à Réseau ferré de France, invité à l'assemblée, a donné d'intéressantes nouvelles.

Le projet de ligne à grande vitesse Paris-Orléans-Clermont-Lyon à l'horizon 2030 est pour lui « réaliste » et en fin d'année on choisira le scénario. Car il y en a deux en présence : le scenario Médian et le scenario Ouest.
Le scenario Médian permet un projet au financement davantage assuré grâce aux recettes des voyageurs (1 million de voyageurs supplémentaires par an avec deux à trois aller-retour par jour sur Paris-Lyon et Paris-Paca) et il fera donc moins appel au aux collectivités. Le scenario Ouest est plus long de 70 km et l'itinéraire Paris-Lyon plus long d'environ 25 km. Ses coûts d'exploitation des trains seront plus élevés. Par le scenario Médian, Lyon est à 455 km de Paris en 1 h 45 ; par le scenario Ouest à 500 km de Paris en 1 h 55. Le coût du projet est estimé à 12,9 Mds € ;  avec le projet Médian le financement public (Etat et collectivités) sera de 9,6 Md € et avec le projet Ouest de 10,7 Md €.
Il est intéressant  d'apprendre de façon définitive que Roanne est bien sur la liaison Clermont-Lyon, desservant 11 villes du centre de la France et établissant une liaison performante entre Clermont et Lyon et l'option est toujours Saint-Etienne par Roanne. Reste la question : comment faire gagner le scenario Médian ? Yves Nicolin demande  s'il y a une forte opposition du côté d'Orléans. M. Roblès répond que le premier vice-président de la région Loir-et-Cher opte pour le Médian afin de défendre la Sologne et indique que celle-ci est la plus grande zone Natura 2000 d'Europe ; si on la traverse il faudra démontrer qu'il n'y a pas d'autre alternative ! Laure Déroche propose une mobilisation de toutes les villes de Nevers à Lyon pour appuyer le scenario Médian.

L.P.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide