Fermer la publicité

Textile - Roannais : du 100 % français au point

Loire le 02 octobre 2014 - Aline Vincent - Actualités - article lu 799 fois

Textile - Roannais : du 100 % français au point
Bonnets, grandes écharpes, gants, ...sont commercialisés sur Internet (D.R.)

Rien ne remplace le savoir-faire.

Et le Roannais est incontestablement légitime en matière de textile. Une poignée de fabricants résiste. Parmi les recettes : création, conception 3 D, tricotage sans couture et vente sur Internet (le e-commerce est en croissance de + 10,5 % par an). Clément Bergeron fait partie de ceux-là.
Une formation textile au lycée Carnot, suivie d’expériences successives en Italie (programmation), Suisse (fabrication machines textiles), puis retour en France à Pornic (création, choix des fils, réponse aux exigences des stylistes...). Il est depuis armé d’un bagage complet dans le prêt-à-porter. En 2010, il créait la société BC Maille 3D. Une partie de son chiffre d’affaires est réalisée grâce à la sous-traitance, l’autre avec sa marque d’accessoires laine, cachemire et mohair « Tricotricot »… Bonnets, grandes écharpes, snoods, gants, moufles, mitaines, guêtres, des accessoires mode commercialisés sur Internet. « Je crée mes produits que je conçois avec l’aide de la 3D, témoigne-t-il. Ils sont ensuite tricotés par des fabricants locaux. Sans couture, ils sont plus confortables. Les tarifs sont inférieurs de 30 à 40 % à ceux du marché pour des matières haut de gamme du fait d’une production automatisée, de l’absence de manutention avec le sans couture et d’intermédiaire. »
Une formule « magasin d’usine » est aussi proposée sur le net. « Nous avons en projet de regroupement avec d’autres fabricants locaux de produits roanno-roannais pour ouvrir un magasin d’usine. Il devrait voir le jour dans quelques mois ». Ce sera le cas notamment avec la société N3C de Riorges, sous-traitant partenaire de Clément Bergeron. Cédric Albert-Reynard aussi a développé sa propre marque. « Albert & Reynard » est spécialisé dans le polo chic de qualité (homme, femme, enfant). Si la distribution passe aussi par Internet, la jeune marque est parallèlement proposée en vente directe dans le magasin de l’usine de la rue Michel Rondet à Riorges tous les mercredis et vendredis après-midis. Le dirigeant a aussi lancé le polo 100 % personnalisable (choix des couleurs pour le col, bordures de manches, écusson…). « Nous sommes aussi en dessous des prix du marché par rapport à ce créneau qualitatif, du fait du circuit court fabricant/client final.

Aline Vincent



www.tricotricot.fr ; www.albertreynard.fr.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide