Fermer la publicité

Textile - Les Petits Zepp : de la maroquinerie personnalisable et originale

Loire le 10 juillet 2014 - Sylvain Thizy - Actualités - article lu 530 fois

Tout plaquer pour monter une entreprise, certains en rêve, Virginie Canetti et Caroline Chenet l'ont fait.

L'histoire de ces deux mamans commence il y a 15 ans sur les bancs du BTS force de vente et action commercial de Saint-Étienne. Les deux amies ont une ambition : créer ensemble leur entreprise. Ce sera finalement après un coup de cœur pour un cadeau de naissance que le projet va se concrétiser. « Quand on est maman, on nous demande souvent de marquer le sac, le body, la serviette de table … mais on risque souvent d'abimer le tissus, raconte Virginie Canetti, d'où l'idée de nous lancer dans la personnalisation de ces objets. » En septembre 2013, une SARL est créée, cinq mois plus tard la boutique en ligne est lancée. Un magasin en ligne à contrepied des produits enfants que l'on trouve habituellement : des articles très peu marqués. Les deux jeunes femmes ont désormais une ambition : sortir une nouvelle collection tous les six mois.
Les articles d’habillement et de mode sont la seconde catégorie de produits les plus souvent achetés sur Internet après les produits culturels. C'est donc tout naturellement vers le web que les deux compères se sont tournées d'abord avec des cartables, sacs à dos, sacs à gouter puis avec une gamme d'objets plus complète. « Nos sacs sont fabriqués par des professionnels, nous les recevons tous gris et après nous les personnalisons. » Une personnalisation qui suit les tendances actuelles. « En ce moment c'est surtout les étoiles et les moustaches », commente l'entrepreneuse ex-déléguée médicale désormais pleinement investie dans la création. Parmi les projets en cours : une trousse assortie au cartable. « J'aime beaucoup toute cette partie créativité dans mon nouveau métier, nous sommes très complémentaire dans le processus de création ». En attendant la sortie d'autres collections, les deux mamans continuent de travailler dans leurs ateliers de Firminy et de Vourles en racontant au jour le jour leur travail sur la page Facebook de leur marque. Un autre moyen de fidéliser les parents.

Sylvain Thizy



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide