Fermer la publicité

Jean-Paul Paget : « Nous devons éviter toute évasion démographique et économique » à la Tour-du-Pin

Isère le 23 mars 2015 - Patricia Tricoche - Nord-Isère - article lu 871 fois

Jean-Paul Paget : « Nous devons éviter toute évasion démographique et économique » à la Tour-du-Pin
Patricia Tricoche - Jean-Paul Paget, adjoint aux finances de La Tour-du-Pin

Mars 2014 marquait le début de l'action de la nouvelle équipe municipale conduite par Fabien Rajon. Qu'en est-il des objectifs en matière d'urbanisme et d'économie un an après ? Entretien avec Jean-Paul Paget, adjoint à l'urbanisme et aux finances et vice-président de l'économie présentielle des Vallons-de-la-Tour.

L’équipe municipale a repris certains dossiers urbanistiques afin de mieux faire respecter le patrimoine et le cadre de vie de la commune. Quels sont ces dossiers ?

En effet, notre équipe croit plus en la qualité qu’en la quantité en matière d’urbanisme. Dans le cadre du relais de la tour, complexe hôtelier aujourd’hui à l’abandon, nos objectifs restent bien de mettre fin à cette friche insécurisante avec un projet qui réduit son nombre d’immeubles pour augmenter les espaces verts et éviter le bétonnage du coteau. Le projet viriciel avec un prévisionnel de 175 000 € reste un dossier majeur. Isère aménagement étudie la faisabilité d’un nouveau quartier avec un  parking pour l’hyper centre tout en préservant les espaces naturels. Quant à l’épineux dossier de la place Prunelle, c’est une vraie préoccupation pour la municipalité qui a rencontré les habitants à plusieurs reprises. Une enveloppe budgétaire de 20 000 € est inscrite pour des travaux d’embellissement. Pour la friche Pommier, en centre ville, nous avions présenté un projet de pépinière tertiaire à la communauté de communes qui lui a préféré le projet du serpentin ! Si la municipalité a quelques idées sur le devenir de ce tènement on souhaite rester prudents pour avoir des investissements réfléchis. Nous travaillons aussi sur la restructuration du foyer de jeunes travailleurs qui fermera ses portes dans quelques jours. Quant à la future maison médicale elle reste au cœur de notre action pour accueillir les professionnels de santé.

Quelle est la situation du logement à La Tour-du-Pin ?

La  commune compte 35% de logements sociaux ce qui est largement supérieur au quota requis et nous voulons privilégier le logement de standing et faire du social différemment avec la réhabilitation de bâtiments existants. 2014 a vu une baisse de la population nous devons éviter toute évasion démographique et économique.

La commune s’est engagée dans un processus de développement économique actif et vient de rejoindre l’association « Centre ville en mouvement ». Que peut apporter ce nouveau service ?

Comme le répète le maire Fabien Rajon : « Avec la conjoncture économique actuelle les créateurs d’emplois devraient être encouragés et aidés par les pouvoirs publics. Tout entrepreneur, artisan ou commerçant devrait pouvoir  actionner les leviers du développement et de l’emploi avec plus de simplicité. Les pouvoirs publics devraient fournir des ailes pour s’envoler sur le chemin de la croissance plutôt que de lester les pieds de ceux qui entreprennent ».  Le conseil municipal a voté une exonération de taxe d’aménagement à hauteur de 75 % pour les commerçants de la ville pour les encourager dans leurs travaux de rénovation ou d’installation de nouvelles boutiques.  Effectivement, avec le soutien de la communauté de communes, du groupement économique des vallons de la tour et de la CCI Nord-Isère, nous avons mis en place un nouveau service dédié à cette économie présentielle en adhérant à l’association « ville en mouvement »  pour développer notre offre commerciale et apporter attractivité et vitalité à l’hyper centre de la ville, car il est primordial de mettre en place aujourd’hui les projets sur lesquels nous avons été élus.

Patricia Perry-Tricoche

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide