Fermer la publicité

Symbio FCell équipera 1 000 Kangoo de sa technologie hydrogène

Isère le 07 juillet 2015 - Laurent Marchandiau - Industrie - article lu 553 fois

Symbio FCell équipera 1 000 Kangoo de sa technologie hydrogène
P.Stroppa / CEA - Le prolongateur d'autonomie de Symbio FCell a été développé avec le soutien du CEA-Liten.

Un mois après avoir livré 50 Kangoo ZE-H2 dans le cadre du programme HyWay, le leader européen des systèmes piles à hydrogène embarquées, la société iséroise Symbio Fcell vient d'annoncer qu'elle équipera d'ici 2016, 1 000 véhicules similaires équipés de son prolongateur d'autonomie.

Utiliser la pile à hydrogène afin de prolonger l’autonomie des véhicules plutôt que comme moteur primaire. Tel est le pari de Symbio FCell, le spécialiste européen des systèmes piles à hydrogène embarqués. Après avoir livré le mois dernier 50 Kangoo ZE-H2 dans le cadre du programme HyWay, l’entreprise grenobloise continue sur sa lancée prévoyant d’équiper 200 Kangoo ZE-H2 de son prolongateur d’autonomie d’ici fin 2015 et d’atteindre le millier de véhicules intégrant sa technologie d’ici à l’an prochain.

Des perspectives encourageantes pour la société qui fait suite au projet HyWay porté par Tenerrdis et soutenu financièrement par l’Ademe, le conseil régional Rhône-Alpes et les fonds européens Feder. Présenté le 10 juin à Grenoble, celui-ci se compose d’une flotte de 50 véhicules hybrides (électrique / prolongateur d’autonomie à hydrogène), soit la plus importante d’Europe. Tête de pont dans ce programme, Symbio FCell tire désormais parti d’HyWay, le projet ayant fait des émules. « Près de 30 villes françaises se sont portées candidates afin d’avoir une flotte de véhicules propres », indique la société dans un communiqué. Et c’est bien là tout l’intérêt de ce programme, sa reproductibilité que ce soit sur l’Hexagone ou à l’étranger.

Si les premiers déploiements s’opèrent cette année, d’autres grands opérateurs prévoient déjà d’ajouter à leur flottille existante, quelques centaines de véhicules embarquant la technologie de Symbio FCell. Des déploiements qui s’opéreront sur le modèle développé par le cluster H2 Mobilité France (dont Symbio FCell est partie prenante mais aussi Air Liquide), comprenant la mise en place en parallèle d’une flotte de véhicules utilitaires et de stations. Dès 2016, la technologie conçue par Symbio FCell passera à la vitesse supérieure en s’appuyant sur son co-actionnaire, le manufacturier Michelin qui a développé un procédé plus performant baptisé « Stack H2 ». C’est ce système qui équipera le millier de véhicule que la PME grenobloise compte livrer l’an prochain.

Laurent Marchandiau

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide