Fermer la publicité

Surgivisio : une navigation chirurgicale en temps réel

Isère le 27 novembre 2015 - Laurent Marchandiau - Tech et Médias - article lu 119 fois

Surgivisio : une navigation chirurgicale en temps réel
Surgivisio - Le système de Surgivisio sera déployé, dans un premier temps, dans des blocs opératoires européens dès 2017.

Lauréat de la deuxième phase du concours mondial de l'innovation, la start-up iséroise Surgivisio a présenté sa technologie médicale de pointe lors du lancement de la fondation Moveo, le 10 novembre. Les premiers produits de sa solution d'imagerie associant 2D et 3D à destination des blocs opératoires sont prévus pour 2017.

Primée lors de la deuxième phase du concours mondial de l’innovation organisé par BpiFrance en septembre dernier, la start-up grenobloise Surgivisio a dévoilé au grand public comme aux professionnels sa solution d’imagerie de pointe lors du lancement de la fondation Moveo.

Destinée au bloc opératoire, sa technologie offre aux praticiens une navigation chirurgicale en temps réel permettant ainsi des actes médicaux plus précis. « Cet équipement unique va transformer la chirurgie en orthopédie, en traumatologie et chirurgie du rachis. Il aura de nombreuses applications dans ces domaines, matérialisées par des « Apps » constituées de logiciels et instruments développés en partenariat avec des chirurgiens leaders et des sociétés d’implants, avec une très grande facilité d’usage », explique Stéphane Lavallée, président de Surgivisio.

Des applications dédiées

Se présentant sous la forme d’un robot articulé sur cinq axes motorisés, le système développé par la start-up s’avère aisément manipulable. Se déplaçant le long du patient, le système compile successivement plusieurs séries d’images afin de reconstruire automatiquement en 3D l’anatomie du patient. Le chirurgien peut anticiper son geste immédiatement. « Une première App sera destinée à la chirurgie de la colonne vertébrale par voie minimalement invasive », précise Laurence van Beek, directrice générale et technique de Surgivisio. Et d’ajouter : « l’enjeu pour le chirurgien est de réaliser son geste et de placer les implants, avec la même qualité et précision que s’il avait la visibilité d’une grande incision et même plus puisqu’il bénéficie de coupes transverses du corps humain calculées en temps réel, non disponibles avec un équipement traditionnel. »

Les premiers produits seront installés dans des blocs opératoires européens dès 2017 tandis que des grands centres en Amérique du Nord et en Asie ont déjà mis une option pour acquérir cet équipement.

Laurent Marchandiau



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide