Fermer la publicité

Sur les traces de Stendhal/ L’affaire Berthet en images

Isère le 05 juin 2014 - La Rédaction - Nord-Isère - article lu 722 fois

Sur les traces de Stendhal/ L’affaire Berthet en images
Les acteurs du projet présents lors de la première (D.R.)

« Nous avons plus manqué de costumes que de figurants », a-t-on plaisanté dans la troupe.

Accueilli par Sylvain Granger, dans son rôle d’élu, après avoir tenu celui du héros, le public a assisté à la sortie officielle du court-métrage. Antoine a tiré sur la femme dont il s’est épris lors de l’office religieux. L’affaire Berthet s’ouvre. Parents, curé, etc. témoignent du jeune homme, emprisonné, qui tente d’expliquer son geste. Des séquences reviennent sur les étapes de l’histoire (il postule comme précepteur auprès de Madame Michoud de la Tour, échange avec elle…). Le drame se noue. Philippe Spilmann a réécrit sa pièce de théâtre jouée au village pour le support vidéo. Si la météo a été clémente lors du tournage et l’ambiance sympathique entre les acteurs, difficile de faire sans les bruits actuels (circulation automobile, avions…), sous la houlette de Jorge Chappaz, producteur, et de son association Traboule productions. « C’est le festival de Cannes à Brangues ce soir, même sans le tapis rouge. Ce territoire bouge malgré l’éloignement des équipements culturels », a souligné Pascal Payen, vice-président en charge de la culture du conseil général de l’Isère. Avec un film tourné à Brangues (maison où a vécu la famille, église…), les spectateurs ont pu (re)découvrir une histoire portée par des talents locaux. Bien sûr, Stendal s’en est emparé pour écrire son roman, Le rouge et le noir. L’association a cherché les financements, la maison de production… Le projet a abouti grâce au CDRA (région, département et Symbord), au Crédit agricole Sud Rhône-Alpes et à une souscription. « C’est mon premier film. J’ai réécrit le scénario et j’ai été assisté dans cette nouvelle expérience. Je suis prêt à en faire un second », a avoué Philippe Spilmann.

CT


L’affaire Berthet, court-métrage (DVD), en vente, 12€, à l’espace Stendal/Claudel.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide