Fermer la publicité

Studio Martin : de la passion à l'innovation

Isère le 20 octobre 2015 - Thomas EYDOUX - Commerces - article lu 60 fois

Studio Martin : de la passion à l'innovation
Studio Martin - Un espace enitèrement dédié aux initiés comme aux passionnés

Le studio de photo a été créé il y a 38 ans par le beau-père de Christiane Murville. Cette dernière a repris l'entreprise de la Côte-Saint-André en mai 2008.

Toujours dans l'esprit de l'entreprise familiale, le studio Martin développe tout types de photos.Les locaux sont situés à la Côte-Saint-André. Deux personnes seulement travaillent sur place : Christiane et son mari, Olivier Murville. Plusieurs services sont proposés aux clients, parfois des passionnés. Le studio en rencontre environ 40 par jours. Entre albums photos et cours théoriques, « On fait du tirage immédiat », précise Christiane. Les nouvelles technologies n’ont pas été laissées de côté. En effet, des bornes fonctionnant en wifi et Bluetooth avec les Smartphones des utilisateurs, permettent de tirer directement et immédiatement les photos sélectionnées. Un gain de temps fortement apprécié par les clients.

Aussi, depuis quelques temps, le studio du couple a développé une activité « téléphonie », à l’heure où les appareils photos des portables sont d’une qualité épatante. Dans le cadre de son partenariat avec la CCI Nord-Isère, le studio détient le label "Mon achat crée mon emploi", en faisant fonctionner des artisans français qui fabriquent des cadres à la main.

Des cours pratiques proposés aux clients

Deux types de clients font appel à l’entreprise : les entreprises (pour des photos de chantier par exemple), à une hauteur de 15 %, et les particuliers pour 85 %. Depuis décembre, des cours sont proposés à ces clients. On peut assister à des cours de technique photographique, où l’on apprend à gérer la lumière, la vitesse ou encore la composition d’une image. On peut aussi prendre part à des mini-stages d’une demi-journée. Pendant ces heures, le client demande aux professionnels un approfondissement sur un sujet qu’il ne maîtrise pas très bien. « Ça commence à fonctionner », se réjouit Christiane Murville.
Pour ce qui est de la concurrence, le studio Martin-photo doit faire face aux photographes « freelance », qui demandent moins d’argent la plupart du temps. Néanmoins, malgré ces difficultés, le studio est toujours apprécié pour son professionnalisme et son esprit de famille. En pleine période estivale, les clients ont été bien présents. Preuve que l’héritage de la passion de la photo est encore là au studio Martin-photo.

Thomas Eydoux

 

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide