Fermer la publicité

Saint-Égrève : visiteurs sur orbite à e2v

Isère le 03 avril 2015 - Anne Le Noël - Sciences, Santé, Environnement - article lu 1225 fois

Saint-Égrève : visiteurs sur orbite à e2v
e2v - partenaires industriels

Concepteur des capteurs d'imagerie de la sonde Rosetta et du robot Philae, e2v semi- conductors a accueilli sur son siote de Saint-Égrève ses partenaires industriels et les étudiants de l'INP dans le cadre de la semaine de l'industrie.

Avec 80 % de son chiffre d’affaires à l’international, la filiale iséroise du groupe anglais e2v se fait discrète localement, malgré son implantation à Saint-Égrève depuis 1955 sur les terrains de l’ancienne magnanerie (vers à soie). Berceau de la micro-électronique à Grenoble (Thomson jusqu’en 2000), e2v, avec  le rachat d' ATMEL en 2008, l’abandon de sa branche production de wafers et son recentrage sur la conception, l’assemblage et le contrôle, confirme sa dynamique de croissance. À l’avant-garde mondiale dans le développement de semi-conducteurs haute fiabilité et l’imagerie hautes performances, le groupe se positionne sur des marchés exigeants et très diversifiés : aérospatial et militaire, médical, industrie scientifique.

Le nouveau directeur Laurent Monge, nommé en 2014, a présenté les dernières avancées technologiques et les projets sur Saint-Égrève : composants pour le robot Curiosity de la Nasa et sa version européenne ExoMars (ESA/Roscosmos), poursuite du programme SPOT 7 d’observation de la Terre (CnesNES/Astrium), capteurs d’images de Pléiade (Google Earth et Google maps).

Tous les satellites mondiaux sont désormais équipés des solutions e2v, ainsi que toutes les générations d’avions civils et militaires d’Airbus, Boeing, Rafale et Eurofighter Typhoon (boîte noire, enregistreur de cockpits, ordinateur de bord…). En imagerie médicale, les capteurs numériques dans le dentaire permettent une moindre exposition pour les patients,  ainsi que rapidité et simplicité d’intervention. Enfin, en process industriel, e2v développe les caméras les plus rapides et les plus précises au monde (Rio Tinto). Prochaine satellisation et mission d’observation possible pour le public lors des portes ouvertes au mois d’octobre.

 

Anne Le Noël

 

E2V en chiffres

350 salariés à Saint-Égrève dont 170 ingénieurs, 90 opérateurs production (1 600 dans le groupe).

Chiffre d'affaires du site de Saint-Égrève : 100 M€ (groupe : 300 M$)

sites de production : Grenoble, Europe, Asie, États-Unis.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide